Opinion : Le doigt sur la gâchette

policePresqu’aucun jour ne se passe sans que la police, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, ne fasse les choux gras par leurs actions ou leur inaction, s’attirant les critiques des lecteurs.

Police, Corruption, Crime, Patong,

La police mérite des telles critiques lorsqu’elle échoue à mener les taches les plus basique d’une police – comme effectuer des contrôles d’alcoolémie sur des conducteurs impliqués dans des accidents mortels.

Pire, le refus récent de la police de nommer le resort dans lequel deux personnes ont été électrocutées dans leur salle de bain est sans excuses. Cette information est importante pour la sécurité publique et considérant le gouvernement actuel et la constitution en place, cette information serait et devrait être rendue publique.

Cependant, malgré le nombre d’exemples négatifs, parfois la police de Phuket fait du bon travail – comme dans l’enquête sur le meurtre du patron des tuk-tuks de Patong Sakol Srisompotch – pour lequel elle mérite que cela soit signalé et salué. Evidement il est très rare que du bon travail soit salué par les commentaires de notre site.

Lorsque la police échoue, Phuket News le fait savoir, et sur ce point nous avons des preuves. Cependant, nous demandons aussi à nos lecteurs de ne pas se précipiter dans des conclusions négatives sur les actions de la police tant que tous les faits ne sont pas connus. La controverse est que la police elle-même pourrait en faire plus en remplaçant des spéculations par des faits.

Une de ces affaires concerne les poursuites contre les promoteurs du projet Ace Condo a Patong. The Phuket News a récemment appris que des négociations étaient en cours entre les promoteurs et les investisseurs – si elles arrivaient à terme, la plainte et les poursuites seraient annulées. Ces informations viennent de l’un des acheteurs lésé, et non de la police.

Continuez votre lecture sur Phuket.fr