Les parachutes de retour sur les plages

parachutesLes parachutes ascensionnels sont de retour sur Kata Beach après avoir réalisé les vérifications de sécurité obligatoires avec les experts de l’armée royale thaïe.

Tourisme, Accident, Mort, Patong,

Les inspections de sécurité obligatoires avaient été ordonnées par le gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong après le décès d’un touriste australien de 70 ans, Roger Hussey, après une chute a Kata Beach mercredi dernier.

M. Hussey avait fait une chute de 70 mètres dans l’eau a Kata Beach quand son harnais s’était détaché du parachute.

L’assistant, Rungroj Rakcheep, et le propriétaire et conducteur du bateau, Montiean Jandang, ont été inculpé de conduite dangereuse ayant entrainée la mort.

Le major Prasert Saythongtae, de l’armée royale thaïe de la Region 4 a Nakhon Sri Thammarat, a confirmé a The Phuket News que deux compagnies avaient ‘échouées’ lors des vérifications de sécurité – une de Karon et une de Patong.

“En réalisant ces inspections de l’équipement des compagnies de parachute ascensionnel, je n’ai constaté l’échec que d’une compagnie de Kata-Karon et une de Patong ” explique le major Prasert.

Lors des inspections, le major Prasert a bien précisé qu’il ne fallait utiliser que des ‘mousquetons sécurisés’ qui ne peuvent pas s’ouvrir par simple pression sur le loquet.

La compagnie de Karon devra remplacer les fixations de son harnais. Celle de Patong devra remplacer son parachute, par mesure de précaution.

“Ils ont déjà effectué les remplacements de matériel, il n’y a plus de problème.” a dit le major Prasert.

Il n’a pas divulguer les noms des compagnies qui avaient ‘échoué’ lors de l’inspection de sécurité. “Je dois encore remplir mon rapport. D’autres informations seront disponibles prochainement,” a t il signalé.

“J’ai informé les compagnies qu’elle devaient utiliser des mousquetons garantis par le fabricant pendant une durée minimum de six mois, et que les équipements doivent être vérifiés au moins tous les six mois” a indiqué le major Prasert, ajoutant qu’il préférerait que ce soit l’armée qui soit chargée de ces vérifications.

“Ce sera au gouvernement de décider” explique t il.

Le major Prasert a jugé les vérifications de sécurité terminées a 99%.

“Je ne me suis pas encore entretenu avec le bureau maritime de Phuket, qui inspecte les bateau utilisés pour tracter les parachutes” poursuit il.

Un rapport de toutes les vérifications de sécurité sera adressé au gouverneur, comme il l’a demande, ajoute t il.

Par ailleurs, Winai Chitchiew, Kamnan (responsable de sous district) de Kata-Karon, qui avait indiqué penser que la démarche prendrait des semaines a déclaré “Les opérateurs de parachute ascensionnel de Kata-Karon ont déjà terminé de faire examiner leurs équipements. Cela est confirmé et garanti par l’armée royale thaïe. Seul un opérateur doit changer ses fixations”

Il a remercié les officiels pour leur rapidité a permettre le retour des parachutes ascensionnels.

“Nous apprécions la qualité et la rapidité du service fourni” a indiqué M. Winai.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr