Pas d’eau d’urgence gratuite pour les hôtels et condos de Kamala

KamalaLes officiels de Kamala ont confirmé que la distribution d’eau d‘urgence ne s’appliquait pas aux condos et aux hôtels du secteur.

L’Organisation Administrative de Kamala (OrBorTor) a annoncé hier qu’elle commencerait à distribuer de l’eau gratuitement aux habitants dès aujourd’hui.

Cette eau gratuite sera distribuée aux différents quartiers et villages (moo baan) selon une rotation journalière, chaque foyer pouvant recevoir un maximum de 400 litres par livraison.

Afin de bénéficier de ces livraisons, les propriétaires doivent s’inscrire, expliquait hier l’OrBorTor de Kamala.

Mais ce matin un expat de longue date vivant à Kamala a expliqué que l’OrBorTor avait refusé de distribuer de l’eau au condominium ou il vit.

Un représentant de la compagnie du condo, situé Moo 6, a contacté l’OrBorTor, explique t il.

Il voulait s’inscrire pour bénéficier de ces livraisons d’eau gratuite, dit il.

“L’OrBorTor a refusé de l’inscrire disant que cette offre concernait uniquement les résidents thaïs. Tous les autres ne peuvent pas bénéficier de cette eau d’urgence” a t il ajouté.

Le chef adjoint de l’OrBorTor de Kamala, Nopporn Karuna, a confirmé cette politique ce matin.

“Les étrangers peuvent bénéficier de cette eau d’urgence gratuite s’ils sont propriétaires de leur maison et figurent sur les documents de déclaration de l’habitation (tabien baan)” a expliqué M. Nopporn.

“J’ai moi même supervisé des livraisons d’eau à des étrangers dans leurs maisons à Kamala” a t il ajouté.

“Mais s’ils louent une maison, il doivent demander au propriétaire de la maison de s’inscrire pour profiter de ces livraisons” poursuit M. Nopporn.

M. Nopporn a précisé “L’OrBorTor de Kamala fournira d’abord de l’eau gratuite d’urgence aux résidents habitants dans des maisons. En ce qui concerne les condos et les hôtels, Les propriétaires (ou gestionnaires) doivent organiser leur propre approvisionnement en eau.”

M. Nopporn a indiqué que cette politique découlait du fait que l’OrBorTor devait acheter l’eau et la distribuer gratuitement aux habitants qui n’ont plus accès à l’eau courante en raison des restrictions en cours à travers l’île.

“L’OrBorTor de Kamala ne dispose pas de ses propres sources – nous devons acheter l’eau à des sources privées. Cela nous coute B500 pour 6,000 litres” dit il.

Mardi les autorités locales ont reçu l’ordre du gouverneur de Phuket Phakaphong Tavipatana de fournir gratuitement de l’eau d’urgence à leurs résidents.

Le gouverneur Phakaphong a également ordonné aux autorités locales de financer elles même ces livraisons d’eau, puisqu’il n’a pas déclaré l’état de sécheresse à Phuket, jugeant que ce n’était pas nécessaire.

Il a également déclaré “Seul le gouverneur de Phuket peut décider si nous sommes en situation de crise ou non.”

Déclarer un état de sécheresse permettrait au bureau Provincial de Phuket, dirigé par le gouverneur, à accéder à un fond d’urgence pour porter assistance aux personnes affectées par la pénurie d’eau actuelle.

Malgré le point de vue du gouverneur sur la situation, l’Armée Royale Thaïe a commencé mercredi des tournées de camions citerne pour distribuer de l’eau aux communautés les plus durement touchées de Phuket.

Des habitants de Rassada étaient parmi les premiers à bénéficier de ces livraisons, dont des milliers de familles défavorisées laissées sans eau courante en raison des restrictions – que les officiels décrivent comme une simple baisse de la pression.

Ce manque d’eau avait incité les habitants mécontents de la résidence Ua Arthorn, à Rassada, a manifester contre l’inaction du gouvernement à résoudre le problème.

L’Autorité des Eaux de Phuket confirmait mardi que la décision de réduire la pression de l’eau dans les canalisations avait été renforcée dans l’espoir de faire durer aussi longtemps que possible le peu d’eau qui reste dans les trois principaux réservoirs de l’île – qui ont déjà atteint des niveaux historiquement bas – en espérant tenir jusqu’au retour de la saison des pluies le mois prochain.

Jeudi dernier, Somsawat Chaisinsorn, directeur du Bureau Provincial de l’Irrigation de Phuket, estimait que Phuket pourrait tenir encore 39 jours.

Cependant ces estimations suscitent le doute car une semaine auparavant M. Somsawat estimait que Phuket avait suffisamment d’eau pour tenir 33 jours.

Néanmoins, mardi, le gouverneur Phakaphong indiquait “Les officiels de Phuket considèrent l’importance de s’occuper continuellement de nos frères et soeurs dans nos communautés. La province de Phuket est unie avec les officiels locaux pour accélérer l’aide apportée aux habitants qui n’ont plus accès à l’eau courante.”

Le gouverneur Phakaphong avait aussi exprimé son inquiétude pour l’image de l’île en raison de la manière dont la pénurie d’eau était présentée dans les médias.

“Dire que Phuket souffre de sécheresse n’est pas une information exacte a communiquer à la population. Il y a une mésentente” disait il.

“Si les médias présentent des information qui ne sont pas appuyées par des faits, notre image auprès des touristes sera ternie.” ajoutait il.

“Nous sommes en mesure de gérer l’eau pour qu’il y en ait assez pour tout le monde” assurait le gouverneur Phakaphong.

Retrouvez cet article sur Phuket .fr