Phuket sous les ordures, les décharges quasiment pleines

orduresQuatre des cinq ‘décharges’ de l’incinérateur de Saphan Hin sont pleines. La cinquième et dernière du site est ‘quasiment’ pleine, a révélé la maire de Phuket Town Somjai Suwansupana.

Le gouverneur de Phuket Phakaphong Tavipatana a appris l’information hier pendant une visite de l’Usine d’Incinération de Déchets Solides de Phuket – seul centre de traitement des déchets solide de l’île.

“En moyenne, entre Octobre 2017 et Septembre 2018, quelques 925 tonnes de déchets ont été livrés quotidiennement” a expliqué la maire de Phuket Town Somjai Suwansupana.

Bien que l’installation soit exploitée par la Municipalité de Phuket Town, elle traite les déchets des autres secteurs administratifs de l’île, rappelle la maire Somjai.

Elle traite également les déchets des organisations privées, ajoute t elle.

“Les statistiques montrent que la quantité de déchets augmente chaque année. Ceci s’explique par le nombre de touristes visitant Phuket qui augmente chaque année, et cela a une incidence sur la quantité de déchets” continue la maire Somjai.

“Et ce malgré une campagne de sensibilisation au tri afin de séparer et de réduire la quantité de déchets à traiter. Même avec ça la quantité de déchets continue d’augmenter” dit elle.

Les déchets livrés comprennent des matériaux organiques, desquels nous séparons les matériaux dangereux pour les envoyer dans un centre approprié situé “hors de la province”. Le reste est incinéré, explique la maire Somjai.

Les déchets que les deux incinérateurs de l’usine ne peuvent traiter sont ‘entreposés’ dans les ‘décharges’ du site.

“Actuellement il y a cinq ‘décharges’, et la cinquième et dernière est quasiment pleine” indique la maire Somjai.

La municipalité a un plan pour contrer cette augmentation de la quantité de déchets, mais ce plan a été ralenti par ‘plusieurs problèmes’, a t elle expliqué au gouverneur Phakkaphong.

“La Municipalité de Phuket a engagé une équipe universitaire pour étudier et analyser la possibilité de faire appel à une entreprise privée pour résoudre le problème” dit elle.

En début d’année, Chakkrit Songsaeng, le responsable de l’usine de traitement des déchets, a expliqué à The Phuket News que la municipalité n’était pas parvenue à obtenir les fonds pour un troisième incinérateur qui permettrait de traiter les piles de déchets qui s’accumulent dans les ‘décharges’ de Saphan Hin.

“Les deux incinérateurs fonctionnent, ils peuvent brûler 700 tonnes de déchets par jour” disait M. Chakkrit en Mars. “Mais pendant la saison haute la quantité de déchets livrée chaque jour peut atteindre les 1,000 tonnes”

M. Chakkrit expliquait que le premier incinérateur de l’usine pouvait brûler 250 tonnes de déchets par jour. Il est en service depuis 17 ans mais a arrêté de fonctionner en 2012.

“Cela couterait B530 millions de le réparer” dit il.

Le gouverneur Phakkaphong, arrivé sur l’île le 1er Octobre, n’a pour l’instant proposé aucune solution.

Cependant, il déclare “Le problème des déchets est un problème important pour une destination touristique. Nous devons mieux le gérer et sensibiliser la population à la réduction de leur production de déchets”

Retrouvez cet article sur Phuket.fr