La police de Phuket esquive les preuves de conduite en état d’ivresse

police de PhuketLa police a indiqué devoir encore déterminer si le conducteur ou les occupants de la Honda CRV ‘volante’ qui s’était écrasée sur un saleng à Koh Kaew étaient sous l’emprise de l’alcool.

Accidents, transports, Police, Alcool,

Le conducteur, identifié par la police comme étant Prawit Prakanpai, 37 ans, et ses passagers rentraient chez eux après une soirée d’entreprise lorsque leur véhicule s’était retourné en face de la station-service PTT au nord du tunnel de Bang Khu sur Thepkrasattri Rd.

La voiture avait été propulsée en l’air et avait atterri sur un saleng avant de se planter entre un pylône électrique et un lampadaire.

Les trois occupants du véhicule avaient été transportés à l’hôpital Vachira, et M. Prawit, qui a dû être libéré de la carcasse de la voiture, était alors toujours inconscient.

Le capitaine Udom Petcharat, surintendant adjoint de la police de Phuket Town et officier en charge de cette affaire, a déclaré à The Phuket News qu’il n’enquêtera pas plus tant qu’ils ne seront pas remis.

Interrogé si le chauffeur, M. Prawit, avait bu, le capitaine Udom a répondu “Je ne sais pas encore. J’attends les résultats des tests médicaux”

Le capitaine Udom a aussi confirmé qu’il devrait interroger tous les occupants du véhicule. “Ils sont en convalescence à l’hôpital. Laissons-les se remettre”

Cependant, le capitaine Udom n’a pas confirmé la gravité des blessures d’aucun des trois individus, ni si l’un d’entre eux était en mesure de répondre aux questions.

Il n’a pas non plus confirmé si le passager assis à l’arrière du véhicule, qui n’avait pas été identifié dans le premier rapport, était un homme ou une femme.

Etrangement, le capitaine Udom a demandé au propriétaire du saleng de se présenter à la police.

“Je n’ai pas encore d’estimation pour le montant des dégâts engendrés par cet accident, et j’attends toujours que le propriétaire du saleng écrasé sous la Honda CRV se présente au commissariat de Phuket Town pour porter plainte” signale le capitaine Udom.

Retrouvez cet article Phuket.fr