Avec le progrès, la marée monte

progrèsLes inondations de la semaine dernière qui ont provoqué des ravages et déplacé de familles entières – et maintenant officiellement recensées comme les pires jamais enregistrées – semblent avoir pris beaucoup de monde par surprise, mais ceux vivant sur l’île depuis déjà plusieurs années ne peuvent pas dire qu’ils ne les ont pas venir.

Le développement effréné de l’île est visible partout, et des étendues verdoyantes ont disparues des collines de Phuket.

Tous ceux qui n’ont encore jamais connu d’inondation n’ont qu’a patiemment attendre que les constructions surgissent a flanc de colline pour savoir que des crues se profilent a l’horizon.

Mère Nature avait déjà lancé un avertissement a Phuket le mois dernier, mais les précipitations et les crues d’alors étaient le résultat de plus faibles volumes de pluie que ce que nous avons connu la semaine dernière. Mais il était déjà trop tard. Comme dit le proverbe, ‘le buffle s’est enfuit…’ et les habitations sujettes aux crues attendaient juste d’être inondés.

Au sujet du glissement de terrain qui a endommagé une villa en construction a Kamala, ceux qui pensent qu’un ‘petit’ glissement de terrain permettra que ces villas ne soient ni terminé ni vendues a des acheteurs insouciants, devront probablement passer encore quelques années sur l’île et observer la rouer tourner.

La réponse d’urgence consistant a ‘mettre un pansement’ sur les deux ponts de Pa Khlok, endommagés et fragilisés par le ruissellement, fait peur. Dans un pays ou ‘mettre un bandage sur un bandage’ est la solution, la rapidité d’intervention n’était pas convaincante du tout.

Les deux ponts traversant le canal de Bang Yai a Phuket Town ont près de 50 ans. Les normes de construction en Thaïlande ne sont pas ‘exceptionnelles’ de nos jours, alors que pouvait il en être a l’époque. Peut être devrions nous nous réjouir qu’ils ne soient pas déjà effondrés, mais il faudrait au moins réaliser des tests sur les ponts de Phuket Town soumis a des pressions extrêmes avant qu’ils ne cèdent sous l’effet de la pluie.

Au moins, les officiels ne se trompent pas au sujet des singes et des experts cherchent des endroits appropriés pour accueillir les hordes de singes de Phuket. Dommage que nos ‘officiels compétents” ne puissent pas faire de même quand il s’agit d’autoriser de nouvelles constructions.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr