Les responsables de l’industrie du tourisme de Phuket demandent des mesures contre la corruption

industrie du tourismeBhuritt Maswongssa, personnage important de l’industrie du tourisme de Phuket, a demandé au gouvernement de prendre des mesures afin de s’assurer que la répression menée contre le travail illégal des étrangers ne soit pas exploitée par des officiels corrompus voulant soutirer des pots de vin.

Myanmar, Immigration, Economie, Construction, Tourisme, Corruption, Crime, Propriété,

“Le gouvernement ne doit pas uniquement considérer l’impact pour les employeurs. Il y a une faille que des officiels corrompus peuvent exploiter pour soutirer des pots de vin” signale M. Bhuritt a The Phuket News.

“Le gouvernement doit faire appliquer la loi et punir de tels officiels. Ce serait juste” ajoute t il.

M. Bhurritt, qui possède et gère le Patong Resort Hotel en qualité de directeur général, est également le représentant de l’Andaman auprès du comité du tourisme du ministère du tourisme, qui soumet des propositions de loi au ministère du tourisme.

“Par ailleurs, maintenant que le gouvernement a annoncé son intention de différer la mise en application du nouveau ‘Décret d’Urgence’ de 180 jours, il doit savoir que des personnes seront moins regardantes a ce sujet. Ces personnes doivent être aidées et accompagnées par le gouvernement afin de s’assurer qu’elles respectent la loi” dit il.

M. Bhuritt est catégorique sur le fait que cette répression aura un impact dramatique sur l’économie de Phuket.

“Cela aura un effet non négligeable sur l’économie de Phuket et d’autres provinces de l’Andaman” dit il.

“Cet effet ne sera pas ressenti immédiatement, mais il touchera les industries de la pêche et de la construction en affectant les coûts de production et de gestion. A l’avenir le poisson et les fruits de mer coûteront plus cher” indique M Bhuritt.

“Considérons cela, s’il n’y a pas suffisamment de travailleurs migrants pour correspondre a la demande, les employeurs n’auront d’autre choix que de trouver une main d’oeuvre bon marché pour les remplacer et une telle main d’oeuvre n’est pas facile a trouver.

“Les thais ne veulent pas travailler comme ouvrier, et ceux qui seront pres a le faire le feront pour des salaires plus élevés, ce qui limite le nombre de personnes disponibles a l’embauche.

“Les conséquences affecteront les coûts de production et cela mènera a l’inflation” dit il.

continuez votre lecture sur Phuket.fr