‘Les rumeurs de non respect des normes ICAO sont fausses’

normes ICAOLes officiels de l’aéroport international de Phuket ont démenti les déclarations publiée sur un groupe Facebook de Phuket indiquant que l’aéroport ne respectait pas toutes une série de normes, y compris de normes de sécurité, imposées par l’Organisation Internationale de l’Aviation Civile (ICAO).

Transports, Crime, Technologie,

Les allégations démenties par les officiels avaient été publiées sur la page Facebook ‘Spotlight Phuket’, suivie par près de 46,000 personnes.

Était écrit, “Breaking news : L’aéroport de Phuket a échoué a respecter les normes de l’Organisation Internationale de l’Aviation Civile (ICAO), notamment les normes de sécurité. Toutes les normes ont été évaluées et toutes recalées. Ce n’est que le reflet de la gestion de cet aéroport s’il échoue aux évaluations de toutes les normes. C’est un problème très sérieux. Comment osez vous rester ouvert. Le pays est ruiné”

Un représentant de l’aéroport a publié un communiqué sur un groupe LINE dédié aux médias de Phuket déclarant “L’aéroport international de Phuket souhaiterait clarifier une affaire de diffusion d’informations sur les réseaux sociaux au sujet du non respect des normes de l’ICAO. Nous devons clarifier cela car ces informations sont fausses.

“L’aéroport international de Phuket ne dépend pas de l’ICAO. Mais nous sommes prêt pour des inspections et contrôles des normes, y compris de sécurité, de l’autorité de l’aviation civile de Thaïlande. Ces vérifications auront lieu du 7 au 11 Août. C’est la procédure interne” disait le communiqué.

Il poursuit “L’ICAO a été lancé par le Programme d’Audit de Sécurité Universelle par Approche de la Surveillance Continue: USAP-CMA du 11 au 21 Juillet 2017. Les aéroports Suvarnabhumi et Don Muang font partie de ce programme. Les résultats de ce programme n’ont montré aucun problème de sécurité. Seul problème constaté, l’amélioration des services afin de correspondre aux normes établies.

“Quoi qu’il en soit, l’aéroport international de Phuket n’ignore pas les règles de sécurité. Notre projet sécurité poursuit sa collaboration avec les services partenaires, par exemple le gouvernement local et les compagnies d’aviation”

Un officiel d’AOT, souhaitant conserver l’anonymat, a commenté a The Phuket News “Nous avons des preuves, des captures d’écran de la publication. Répandre des fausses informations en ligne constitue une infraction au Computer Crime Act. Cela nuit par ailleurs a l’image de l’aéroport.

“Nous n’avons pas encore décidé si nous porterons plainte, mais nous avons des preuves pour le faire” dit il.

L’aéroport encourage les utilisateurs des réseaux sociaux a suivre ces informations directement via le centre de contact d’AoT au 1722 ou via leur site internet www.airportthai.co.th.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr