Une russe arrêtée pour avoir nourri les poissons

Russe arreteeUne touriste russe a été arrêté, et sa caution fixée à 100,000 bahts, pour avoir nourri des poissons à Koh Racha dimanche après-midi.

“L’incident s’est produit à Plab Pla Beach sur Koh Racha Yai. En patrouille, les officiers ont trouvé Olga Smirnova, 53 ans, en train de donner du pain aux poissons” indique Suchat Rattanaruengsri, responsable de la division de conservations des ressources maritimes et côtières de la Region 6.
Mme Smirnova a été conduite au poste de police de Chalong et inculpée pour avoir nourri des poisons dans une zone où cela est défendu ou dans une zone de récifs coralliens, la peine maximale encourue pour cela est d’un an de prison et 100,000-bahts d’amende.

“Comme nous l’avons déjà dit, nous allons être intraitable à ce propos. Elle devra payer la caution et rester en Thaïlande jusqu’à ce que son dossier soit passé devant le tribunal” précise M. Suchat.

En Mai 2016, un touriste chinois avait également été arrêté et avait dû verser une caution de 100,000 bahts après avoir été arrêté attrapant des poissons à Koh Kai.

La peine avait été attribuée conformément à l’Article 17, qui confère aux officiers du DMCR un pouvoir accru et les autorise à verbaliser toutes entorse ou dégradation à l’environnement.

Les précédentes lois autorisaient les officiers du DMCR à verbaliser et remettre à la police  toute personne suspectée d’infliger des dommages à la vie marine, s’appuyant sur le Wildlife Preservation and Protection Act BE 2535 (1992), qui considère le corail comme un animal protégé.

Selon cet article législatif, les officiers ne peuvent arrêter que des individus infligeant des dégâts au corail. La peine encourue est une amende de 40,000 bahts, et jusqu’à 4 ans de prison.

Toutefois, selon l’Article 17, M. Watcharin a indiqué que les officiers du DMCR peuvent maintenant arrêter et incarcérer des touristes pour endommager toute forme de vie marine, et non plus seulement le corail.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr