Silence après l’annonce de la fermeture de ’Selfie Beach’

Selfie Beach’Les responsables d’Aéroports de Thaïlande (AoT) à l’Aéroport International de Phuket n’ont toujours fait aucune annonce publique confirmant – ou simplement clarifiant – la possible fermeture pour raisons de sécurité de la portion de plage se trouvant au bout de la piste de l’aéroport, malgré une réunion organisée afin de déterminer les limites ‘étendues’ de la nouvelle zone de sécurité.

Le site est depuis des décennies l’un des plus recherché pour des selfies emblématiques.

Le personnel du Département des Relations Publiques d’AoT, qui gère l’Aéroport International de Phuket, a déclaré ce matin “Nous ne connaissons pas les détails de cette réunion, organisée à la demande de l’Autorité de l’Aviation Civile de Thaölande (CAAT).”

Un employé du service des relations publiques, qui a souhaité conserver l’anonymat, a suggéré de prendre contact avec l’Unité des Normes de Sécurité de l’Aéroport pour obtenir plus d’informations. Ce service n’avait également aucun détail à communiquer quant à la possible fermeture de la plage.

Une employée de l’Unité des Normes de Sécurité de l’Aéroport, elle aussi souhaitant conserver l’anonymat, a indiqué ne connaître aucun détail de la fermeture imminente de la plage.

“Nous ne savons pas. Nous vous tiendrons informé aussi rapidement que possible.” a t elle dit.

La nouvelle de l’extension de la zone de sécurité autour de l’aéroport avait été évoquée après une première réunion tenue le 6 Mars.

Après cette réunion, Vijit Keawsaitiam, vice président d’AoT et directeur général adjoint de l’Aéroport International de Phuket, annonçait que la “zone de sécurité” autour de l’aéroport serait agrandie.

“La nouvelle zone de sécurité près de la piste est en cours d’élaboration et sera bientôt mise en place” disait il.

“Selon les nouvelles directives, nous développons une zone de sécurité qui sera strictement interdite et ne permettra plus au public et aux touristes de prendre des photos” expliquait M. Vijit.

“Hors de cette zone, les locaux et les touristes pourront toujours venir prendre des photos” ajoutait il.

“L’aéroport souhaite développer les revenus liés au tourisme mais aussi s’assurer qu’il n’y aura aucun problème vis à vis des règles de l’aviation. Le tourisme et la sécurité doivent coexister” dit M. Vijit.

Cependant M. Vijit n’a pas clarifier quelle portion de plage serait interdite, et personne de l’aéroport n’a souhaité communiquer de détails de ce projet.

Winai Sae-io, chef du OTOP Village de Moo 4 à Mai Khao, a expliqué que lors de la réunion du 6 avait été expliqué l’objectif d’interdire une portion de 150 metres de plage de chaque côté de la piste.

M. Winai a également indiqué que les riverains avait fait savoir leur objection à ce projet car beaucoup comptent sur les touristes de la plage pour gagner de l’argent.

M. Winai représente les riverains qui travaillent dans le cadre d’un projet communautaire de l’Organisation Administrative de Mai Khao (OrBorTor).

Ce projet offre des emplois aux riverains qui transportent des touristes depuis le parking du conseil local vers le nord jusqu’à la célèbre plage, ou d’autres riverains détiennent des stands de cuisine.

“Je suis en désaccord avec ce projet… Pendant la réunion j’ai demandé que soit inspecté la zone avant de prendre la décision d’interdire la plage” dit M. Winai.

“Cela aurait un impact sur le tourisme local dans notre secteur. SI la plage ferme, nous aurons de graves problèmes car les touristes ne viendront plus. Je souhaite aussi qu’AoT nous prenne en considération et soutienne les riverains et leurs emplois” dit il.

“J’attends un rendez vous officiel afin d’inspecter le secteur ensemble et de constater les activités touristiques locales” ajoute M. Winai.

Depuis la dernière réunion en date, le 14 Mars, M. Winai n’a eu aucune nouvelle.

“J’attends toujours que le comité de direction de l’Aéroport International de Phuket m’appelle” dit il.

“Maintenant, ils gardent le silence. Je ne sais pas quand ils m’exliqueront cette zone de sécurité, qui aura des conséquences directes sur les riverains mais aussi sur les touristes qui veulent prendre des selfies sur cette portion de plage” a t il terminé.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr