Un soldat de Phuket meurt dans un attentat à la bombe à Pattani

soldatLes amis et la famille sont en deuil après le décès d’un jeune homme de 23 ans né à Phuket, Kitthiphong Borna, qui faisait partie d’un groupe de six soldats tués par un engin piégé caché au bord d’une route de Pattani.

Le première classe Kitthiphong, dont la famille vit à Mai Khao, au nord de Phuket, se trouvait avec 10 autres soldats, à l’arrière d’un camion qui patrouillaient dans le district de Thung Yang Daeng, lorsque l’engin a explosé, aux environs de midi.

“Le camion menait une inspection de routine dans le secteur lorsque la bombe, cachée sur le bord de la route, a explosée juste au passage du camion” indique le major Phompetch Chotglang de la police de Thung Yang Daeng.

Le colonel Santi Sakuntanark, commandant du 25ème régiment d’infanterie et plus haut gradé de l’armée royale thaïe à Phuket, a exprimé ses condoléances à la famille.

“Nous n’étions pas basé dans le même secteur, mais je suis tout de même très attristé de ce qu’il s’est passé et présente mes plus sincères condoléances à la famille de la victime” a-t-il déclaré à The Phuket News.

Le lieutenant général Piyawat Nakwanit, commandant de la quatrième armée, a lui aussi présenté ses condoléances à la famille.

“Il a sacrifié sa vie pour protéger les personnes vivant dans les communautés locales” a-t-il dit dans un communiqué émis conjointement avec le commandant en chef de l’armée royale thaïe Chalermchai Sittisart.

Le père du soldat Kitthiphong, un chauffeur de taxi de Phuket âgé de 53 ans, Prasong Borna, était en état de choc.

“Je suis extrêmement triste d’avoir perdu mon plus jeune fils” confiait-il, les yeux plein de larmes.

“Je suis très fier de mon fils, qui a fait son devoir pour son pays” ajoutait M. Prasong.

Continuez votre lecture sur Phuket.fr