Des sud-coréens et des mongols arrêtés pour escroquerie

escroquerieLa police de Krabi a arrêté une thaïe, deux sud-coréens et deux mongols qui voulaient acheter des hôtels a Ao Nang, de l’autre cote de la baie de Phang Nga depuis Phuket, en possession de faux reçus bancaires utilisés pour prouver qu’ils avaient bien réaliser leurs transactions.

Tourisme, Crime, Police,

Le gang aurait tenté d’acheter plusieurs hôtels du secteur pour un montant total avoisinant les 5 milliards de baths, signale la police.

Les cinq personnes ont été arrêtées jeudi dernier après l’émission d’un mandat d’arrêt par le tribunal provincial de Krabi.

La police a identifié les cinq personnes, une thaïe, Thanakorn Chevitrungrueng, 44 ans ; deux sud-coréens, Jonj In Lee, 46 ans, et Myoungseok Cho, 49 ans ; deux mongols Ansagan Amamtai, 36 ans, et Jargalnemekh Tsedendamba, 35 ans.

Mme Thanakorn et Melle Jargalnemekh ont nié les faits, mais les trois autres ont avoué, indique la police.

L’affaire avait été dévoilée par le personnel de la Bangkok Bank de la province de Krabi après des soupçons portant sur 65 transactions faites par des cartes de crédit entre le lundi 10 Avril 22h et le mardi 11 Avril 1h.

Le personnel de la banque a remarqué que le code pour chacune de ces transactions était le même, alors que toutes les transactions en ligne disposent d’un code unique.

Cependant, Mme Thanakorn et Melle Jargalnemekh maintiennent que les reçus ont été fournis par la banque.

Le personnel a indiqué à la police que les membres du groupe avaient auparavant contacté la banque dans le but d’acheter le Krabi Heritage Hotel pour la somme de 700 millions de baths. Apparemment, un accord avait été trouvé pour 300 millions – à payer par carte de crédit.

Dans une affaire similaire, ce même groupe souhaitait acheter le Pavilion Queen’s Bay Resort a Ao Nang pour 550 millions.

Dans ce cas, le groupe avait présenté des reçus affirmant que 118 millions avait été versés en ‘garantie’.

Continuez votre lecture sur phuket.fr