TAT rappelle aux tour operators qu’une autorisation est necessaire pour accéder aux Îles Similan

SimilanL’Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT) a publié un communiqué rappelant aux tour operators qu’ils doivent obtenir une autorisation avant d’emmener des touristes dans le Parc National Mu Ko Similan.

“Les droits d’entrée dans le Parc National Mu Ko Similan peuvent être acquittés dans quatre endroits, au bureau du parc sur le continent dans le village de Thap Lamu, ou sur l’archipel lui même auprès de l’Unité 1 des Rangers du Parc à Mieng, de l’Unité 2 des Rangers du Parc à Ko Similan et de l’Unité 3 des Rangers du Parc à Ko Tachai” précise le communiqué du TAT.

“Les droits d’entrée dans le Parc National Mu Ko Similan sont de B500 par adulte et B300 par enfant” précise le TAT.

Cependant, selon le Département des Parcs Nationaux et de la Protection de la Faune et de la Flore (DNP), qui gère tous les parcs nationaux du pays, les droits d’entrée dans le Parc National Mu Ko Similan pour les thaïs restent de B100 par adulte et B50 par enfant.

“Par ailleurs, pour respecter la limite du nombre de visiteurs autorisés dans le parc, les tour operators doivent effectuer une demande d’accès au parc un jour avant la visite prévue, ce entre le 21 Mars et le 15 Mai 2019” indique le TAT.

“La limite du nombre de touristes est fixée à 1,625 visiteurs par jour pour les excursions à terre sur les îles entre Ko Si et Ko Paet, et a pas plus de 1,700 visiteurs par jour pour les excursions à terre sur les îles entre Ko Paet et Ko Si.

“En ce qui concerne les plongeurs, la limite est fixée à 525 visiteurs par jour” indique le TAT.

“Rappelez vous que depuis Juin 2018, il n’est plus possible de passer la nuit sur les îles Similan” ajoute le TAT.

“Les bateaux sans approbation préalable ne sont pas autorisés dans le Parc National Mu Ko Similan” avertit le TAT.

De plus, un ordre du directeur général du DNP, Thanya Netithammakun, datant de la fin d’année dernière interdit aux bateaux transportant plus de 100 passagers d’entrer dans le parc à compter du 1er Juin.

L’ordre, émis le 20 Décembre, stipule que les bateaux transportant jusqu’à 25 passagers devront payer B500 par jour pour accéder au parc.

Les bateaux transportant entre 26 et 50 passagers devront payer B1,000 par jour, tandis que les bateaux transportant entre 51 et 100 passagers devront payer des droits d’accès au parc de B2,000 par jour.

Cette ordre “aide les travailleurs du secteur touristique”, déclarait le directeur du DNP Thanya dans son communiqué.

Cet ordre, qui devait prendre effet le 1er Janvier, mais son application a été repoussée au 1er Juin.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr