Thaïlande en deuil : ce que cela implique dans notre quotidien

deuilAlors que nous entrons dans le mois d’octobre, la couleur du deuil revient en force en Thaïlande à l’approche des funérailles de l’ancien roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej. Il est utile de rappeler un certain nombre d’éléments afin d’appréhender au mieux possible cette période si particulière pour le peuple thaïlandais.

Depuis plusieurs jours, les pages d’accueil des sites Internet des principales entreprises et organisations en Thaïlande s’affichent de nouveau en noir et blanc, tout comme les photos de profils sur les réseaux sociaux, tandis que les habits noirs reprennent la vedette sur les étals des magasins de vêtements et sur les marchés du royaume.

Alors que l’anniversaire du décès du roi Bhumibol Adulyadej approche, le royaume se prépare pour l’organisation des funérailles du défunt monarque, un événement exceptionnel jamais vu de mémoire d’homme.

Le roi Bhumibol est décédé le 13 octobre 2016 à l’âge de 88 ans. Sa disparition après 70 ans de règne a plongé le pays dans une longue période de deuil. Le gouvernement thaïlandais a annoncé que ses funérailles auraient lieu du 25 au 29 octobre. La crémation est prévue le 26 octobre.

Durant cette période de cinq jours, un certain nombre de choses du quotidien sont appelées à changer. L’office du tourisme de Thaïlande a publié récemment un communiqué à l’attention des touristes afin de les informer des comportements à adopter et des  perturbations possibles liées à l’évènement.

Durant cette semaine de cérémonies funéraires, les attractions touristiques du royaume restent ouvertes à l’exception du Grand Palais et du temple du Bouddha d’Émeraude, lieux des funérailles, qui seront fermés du 1er au 29 octobre.

Tous les transports, banques, centres commerciaux, hôpitaux et autres services public fonctionneront normalement.

Afin de permettre à un maximum de personnes d’assister aux funérailles royales de nombreuses compagnies de transport augmenteront du 25 au 27 octobre leurs rotations et proposeront des trajets gratuits.

L’office du tourisme conseille tout de même aux touristes de se faire confirmer leurs programmes de visites par leur guide ou agent de voyage et de prêter attention aux annonces et mises à jour concernant les funérailles royales.

continuez votre lecture sur lepetitjournal.com/bangkok