Des touristes coréens et leur instructeur de plongée recherchés après avoir endommagé des coraux

corauxUn plongeur ‘plein de civisme’ a pris en photo un touriste coréen et son instructeur thaï marcher sur des coraux lors d’une plongée à Koh Racha Yai mardi. Le plongeur a partagé ses photos avec d’autres plongeurs et des officiels avec l’espoir qu’ils soient poursuivis par la justice.

Un utilisateur de réseau social se faisant appeler ‘Seaman Freeman’ a partagé les photos de ‘Try Dive’ sur un groupe LINE intitulé ‘Healthy Reefs’.
Selon lui, l’incident s’est produit aux environs de 11h55, deux femmes et leur instructeur ont passé 15 minutes à se prendre en photo en posant sur le corail. Les photos montraient aussi l’instructeur tenir la main de l’une des touristes et paraissant la diriger sur le corail alors qu’elle se faisait prendre en photo.

Une fois le plongeur à la surface, il a aperçu deux touristes sur la plage.

“Je suis allé leurs parler et ai appris qu’elle étaient coréennes et que leur instructeur était thaï. Cependant, elle ont nié avoir marché sur le corail” commente-t-il dans le groupe LINE.

La peine encourue en Thaïlande pour une telle infraction peut aller jusqu’à une année d’emprisonnement et une amende de 100,000 bahts. Nous ne pouvons pas confirmer que, s’il est arrêté, l’instructeur encourra la même peine que ses clients, car il les autorisait, et les aidait, à marcher et à poser sur les coraux.

“La raison pour laquelle je partage ces photos est que je veux que les officiels concernés prennent des mesures contre ce genre de comportement. De plus, je veux que tous les plongeurs s’unissent et fassent en sorte d’empêcher que cela se produise. Je ne veux pas voir nos coraux et notre écosystème marin fréquemment endommagé de cette manière” écrit-il sur LINE.

Les photos ont été envoyées aux officiers du département des ressources maritimes et côtières de la Region 6 (DMCR).

“Nous sommes reconnaissant d’avoir reçu ces photos. Nous les examinons afin de déterminer ce qui s’est passé et ce que nous pouvons faire. Nous avons découvert leurs identités et sommes à leur recherche” signale Suchat Rattanaruengsri du DMCR.

Continuez votre lecture sur Phuket.fr