Un policier de Phuket arrêté sur des accusations ‘explosives’

accusations ‘explosives’Un officier de police de Phuket compte parmi les huits suspects remis hier par le Conseil National pour la Paix et l’Ordre (NCPO) à la Division de Suppression du Crime (CSD) pour leurs liens supposés avec les explosifs ‘Powergel’ saisis à Pathum Thani la semaine dernière.

Le lieutenant Yutthana Chidchol de la police de Sakoo, près de l’Aéroport International de Phuket, fait partie des suspects, signale le magistrat du NCPO Burin Thongprapai.

Parmi les suspects se trouve également Boonlert Nanphimai, 55 ans, suspect recherché dans le district de Thanyaburi District à Pathum Thani.

Le lieutenant Yutthana a été désigné suspect dans cette affaire lors d’un raid mené dimanche 29 Avril, quand la police et les militaires ont découvert du matériel servant à fabriquer une bombe caché dans une habitation de Cherng Talay.

L’arrestations de ces deux individus intervient après la découverte de 1,800 unités de Powergel dans des cartons retrouvés à l’arrière d’un pickup à Thanyaburi arrêté et fouillé par la police le 26 Avril.

Le produit étanche retrouvé sous forme de pastilles est habituellement utilisé par l’industrie minière pour les explosions dans les carrières, pour creuser les tunnels ou lors des excavations. Powergel devient volatil lorsqu’il est mélangé avec un ‘précurseur’, par exemple du fioul.

Du nitrate d’ammonium et d’autres pastilles de Powergel ont également été découverts lors de la fouille du domicile du lieutenant Yutthana à Phuket, poursuit le rapport.

La police tente de déterminer si ces explosifs peuvent être liés à l’insurrection dans le Sud Profond, ajoute le rapport.

Les autres suspects remis hier à la CSD sont Nattachai Thanapatsatchaporn, 57 ans, Channetti Thanapatsatchaporn, 55 ans, et Sophon Termpanthunont, 47 ans.

Le commissaire adjoint de la Branche Spéciale de la Police le major général Chayapol Chatchaidet a indiqué que deux autres suspects avaient été arrêtés lors de la première découverte des explosifs dans le pickup le mois dernier.

Ils sont Chayapong Kaew-in, 37 ans et Premwadee Boonchalee, 33 ans.

D’après le général Chayapol, Chayapong a dit à la police que Kitti Sarisil, un ingénieur de 43 ans, l’avait engagé pour livrer le Powergel.

La Branche Spéciale de la Police a par la suite confirmé que Kitti avait été arrêté après la découverte par la police de plusieurs fusibles et explosifs lors d’une fouille réalisée dans une usine du district de Kaeng Khoi à Saraburi.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr