Un russe recherché pour une arnaque aux crypto monnaies de B100 millions

russeUn expat russe de Phuket serait le cerveau derrière une arnaque en ligne d’échange de devises (‘Forex’) via le site SiamOption.com qui a esroqué des centaines de millions de bahts à 1.4 millions de personnes.

L’information a été révélée par le commandant adjoint de la Police Touristique le major général Surachate Hakparn, qui a annoncé hier l’arrestation de 19 suspects impliqués dans l’arnaque lors de plusieurs interventions coordonnées à Bangkok, Khon Kaen et Phuket.

Neuf des suspects ont été arrêtés dans six endroits de Phuket, notamment dans les locaux de Helix Thai Beach Co Ltd situés 26/164 Chao Fa Rd East à Chalong.

Les neufs suspects arrêtés à Phuket sont Mme Rattanaporn Pannork, 30 ans; Melle Niphawan Srinuam, 31 ans; Mme Pakkaporn Jinakat, 39 ans; Mme Pattara Nadee, 47 ans; Mme Chittanan Setthapith, 45 ans; M. Nuttapong Sriwan, 20 ans; M. Thanandorn Thaimai, 34 ans (le chef du groupe); M. Jeerapong Maneesri, 41 ans et M. Chalum Chujit, 44 ans.

“C’est un réseau important soutenu par de gros investisseurs dont l’un est russe – mais qui a déjà quitté Phuket” a déclaré le général Surachate.

“Maintenant nous traquons près de B130 millions escroqué dans ce plan, et nous essayons de restituer une autre somme de près de B600 millions aux victimes” dit il.

Le major Ekkachai Siri de la Police Touristique de Phuket à confirmé à The Phuket News cet après midi que l’expat russe recherché à Phuket se nommait Alexey Chikalov, 37 ans, originaire de St Petersbourg.

“La Police Touristique de Bangkok y travaille. Nous avons envoyé tous les suspects arrêtés à Phuket à Khon Kaen. Nous poursuivons l’enquête à Phuket pour obtenir plus d’informations” a t il ajouté.

Les interventions ont été menées par le Centre de Lutte contre les Crime de l’Information et des Technologies, un groupe de travail formé d’officiers de la Police Touristique, de la Police Royale de la Région 4 et de l’Armée thaïe.

Une enquête en ligne a mené les officiers à réaliser des interventions sur neuf sites : un à Bangkok, deux à Khon Kaen et six à Phuket.

L’intervention à Bangkok ciblait les locaux de Helix Thai Beach Co Ltd, situé Chambre 4703 au 47ème étage de l’Empire Tower dans le district de Sathorn, cependant aucune arrestation n’y a été réalisée.

Une intervention à Khon Kaen ciblait les locaux de Helix Thai Beach Co Ltd. (Khon Kaen) situés 3/1 Moo 14 Srichan Rd, Ban Phet, Muang District, dans le province de Khon Kaen.

10 personnes ont été arrêtées: Melle Jirapa Paengleum, 25 ans; Melle Natthamon Jumratnaew, 25 ans; Melle Somreuthai Piyapisuth, 26 ans; Melle Chayanan Prasertsang, 31 ans; Melle Amyaporn Theerasathienpong, 32 ans; Melle Paya Piypiew, 43 ans; M. Kosol Piyanoothai, 23 ans; M. Nattapol Kurairath, 23 ans; M. Suwicha Longboonsri, 24 ans et M. Wattanaphan Wichairam, 36 ans.

Les officiers ont saisi 17 ordinateurs portables, 15 smartphones et B260,000 ainsi que des livres de comptes de 22 comptes bancaires.

Ces interventions ont été réalisées après une plainte déposée par des habitants de Khon Kaen auprès du gouverneur de la province le Dr Somsak Jungtrakul.

Ces personnes avaient été ‘invitées’ à investir dans plus de 70 actifs, notamment des devises, des actions et des marchandises que le groupe appelait des ‘options binaires’, explique le général Surachate.

“Mais dès qu’ils payaient leur souscription et transféraient l’argent, ils n’étaient pas en mesure d’échanger ou d’investir comme le prétendaient les publicités du site” poursuit il.

Les fonds étaient transférés vers une devise électronique CryptoIndex, ajoute t il.

“Ce n’est pas un investissement comme l’annonçait le site – cela s’assimile plus à une opération de pari” dit le général Surachate.

“Le groupe disposait d’1.4 millions de souscriptions, avec environ 100,000 nouveaux comptes chaque mois, le tout générant des revenus de près de B20 millions par mois” continue le général Surachate.

“Le turnover total du groupe dépassait les B100 millions par an” ajoute t il.

Maintenant, tous les comptes bancaires et les comptes en ligne associés au groupe ont été gelés, a confirmé le général Surachate.

“Le groupe utilisait Bangkok et Phuket pour ses bureaux principaux, Khon Kaen servant a appâter des courtiers. Cette équipe a déclaré avoir bonne réputation et être enregistrée légalement auprès du ministère du commerce ” ajoute t il.

“Dites aux personnes que vous connaissez de ne pas croire en ce genre d’entreprises, il vous disent que vous génèrerez 10% de bénéfices – c’est faux” a dit le général Surachate.

“Dès à présent je vais m’efforcer de cibler ce genre d’entreprises. Nous avons déjà découvert cinq ou six sites internet faisant la même chose” dit il.

Le gouverneur de Khon Kaen le Dr Somsak Jungtrakoon a remercié le général Surachte pour son action rapide contre ce groupe, et avertit les potentiels investisseurs que signer un contrat de ce type pouvait avoir de graves conséquences.

“Beaucoup d’entreprises de ce genre existent à Khon Kaen, et elles font beaucoup de victimes” dit il.

Le Dr Somsak a mis en garde contre la signature de tels contrats – signalant que ces ‘plans’ étaient considérés comme une forme de paris, et que les personnes ayant signé pour de tels services pouvaient être poursuivies selon le Gambling Act et risquaient deux ans de prison et B2,000 d’amende.

Le général Surachate a confirmé que les suspects avaient déjà été inculpés selon le Gambling Act ainsi que pour utilisation de matériel informatique afin de commettre une fraude.

“Nous voulons avertir que toutes les autres personnes impliquées dans des affaires similaires seront arrêtées et poursuivies” a déclaré le général Surachate.

“Nous poursuivrons notre enquête, et les principaux investisseurs seront poursuivis pour blanchiment d’argent” a t il ajouté.

“Transmettez ce message à toutes les personnes que vous connaissez et qui pourraient être impliquées dans de telles activités” a t il averti.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr