Une bouée d’alerte tsunami ne fonctionne pas

bouée d’alerteLe Centre National d’Alerte Catastrophe (NDWC) de Bangkok a confirmé à The Phuket News qu’une bouée d’alerte tsunami située près de Phuket ne fonctionne plus depuis six mois. Elle sera remplacée le mois prochain.

D’un côté, le Département de Prévention et de Lutte contre les Catastrophes de Phuket (DDPM-Phuket) a confirmé que toutes les 19 tours d’alerte de Phuket étaient en service, ajoutant que certaines connaissaient de légers dysfonctionnements.

Suite au tremblement de terre et au tsunami qui ont frappé l’île indonésienne de Sulawesi vendredi dernier, le porte parole de l’agence nationale des catastrophes Sutopo Purwo Nugroho a déclaré que le système d’alerte tsunami, qui aurait permis de sauver des vies, ne fonctionnait plus depuis plus de six par manque de moyens.

“Notre financement a diminué d’année en année” a indiqué Nugroho.

S’exprimant auprès de The Phuket News hier, le directeur de la NDWC à Bangkok, Suppapimit Paorik, a déclaré “Je peux vous confirmer que la nouvelle bouée d’alerte tsunami déployée au large de Phuket en Octobre 2017 est inactive depuis six mois. Nous pensons qu’elle a été endommagée par des pêcheurs.

“Nous avons commandé une nouvelle bouée. Le budget est de B10 millions. Elle sera installée en Novembre” dit il.

“Deux bouées d’alerte tsunami ont été déployées au large de Phuket, la plus proche (Station 23461) se trouve à 290 kilomètres de l’île (il s’agit de la bouée endommagée), la deuxième (Station 23401) à 960 kilomètres.

“Lorsque la première bouée reçoit une alerte tsunami, la population dispose de 45 minutes pour évacuer.

“Lorsque la seconde bouée reçoit l’information, la population dispose de 90 minutes pour évacuer” ajoute t il.

M. Suppapimit a ensuite expliqué “Si une bouée est inactive, nous disposons toujours de la deuxième qui constate l’alerte et envoie les informations aux tours d’alerte tsunami. Il y a également un Système de Prévention et d’Alerte Tsunami sur l’île Mein qui transmet des informations à la Marine Royale Thaïe.

“Il n’y a aucune raison de paniquer. Si un incident venait à se produire, consultez les informations sur le site du DDPM ou contactez leur hotline au 1784” dit il.

Quand hier The Phuket News a contacté le directeur du DDPM-Phuket, Prapan Kanprasang, afin d’obtenir des informations sur les 19 tours d’alerte tsunami de l’île, M. Prapan a d’abord indiqué être occupé à résoudre le problème des inondations et des glissements de terrain de Kalama.

Cependant, il a indiqué “Nous testons toutes les 19 tours de Phuket à 8h chaque mercredi. Les 19 tours ne fonctionnent pas à 100%. Par exemple, j’ai constaté qu’une tour de Kamala ne diffuse pas ses alertes suffisamment fort”.

M. Prapan a poursuivi en disant qu’il n’était pas en mesure de révéler plus de détails. “J’ai demandé à un spécialiste du DDPM de Bangkok de répondre. C’est sous leur responsabilité directe”

Selon M. Prapan, un spécialiste du DDPM de Bangkok se rendra bientôt à Phuket afin de s’occuper de ce problème. Mais la plupart de nos tours d’alerte sont fonctionnelles et marcheront si un tsunami se produit.

Retrouvez cet rticle sur Phuket.fr