Une chinoise tailladée par l’hélice d’un speedboat à Koh Phi Phi

speedboatLe Centre d’Assistance aux Touristes (TAC) a confirmé hier qu’une chinoise de 39 ans a été grièvement blessée aux jambes par l’hélice d’un speedboat.

Jang Sia Dan était à bord du King Poseidon 23 qui a quitté Phuket hier matin avec 19 touristes à bord pour une excursion dans la baie de Phang Nga.

Mme Jang a été blessée alors que le bateau se déplaçait pour mouiller dans la baie de Pileh à Koh Phi Phi, a indiqué un officier du TAC.

Elle descendait par l’arrière du bateau pour faire du snorkeling quand le capitaine manoeuvrait le bateau pour le mettre au mouillage. Elle a été grièvement blessée aux deux jambes.

Mme Jang a été transporté en urgence à l’hôpital de Koh Phi Phi pour les premiers soins puis transférée à Phuket pour recevoir un traitement spécifique à l’hôpital Vachira, a confirmé cet officier.

Le groupe était accompagné par un guide chinois. Le skipper du bateau était Chatchai Khacharoen, 26 ans. Il était accompagné d’un membre d’équipage, Yingyong Khongkhamsuk, 26 ans également, précise le Bangkok Post.

M. Chatchai a expliqué à la police qu’il a continué à manoeuvrer le bateau car il n’avait pas vu Mme Jang quitter le bateau.

Quand les autres touristes a crié, il a immédiatement arrêté et vu la touriste blessée crier à l’aide.

Le capitaine Chatchai et son assistant l’ont sortie de l’eau et rapidement conduite à l’hôpital, dit il.

M. Chatchai, son assistant et le guide ont été placés en détention au poste de police de Koh Phi Phi. Ils ont été inculpés pour conduite dangereuse ayant entraîné de grave blessures à un tier, signale le Bangkok Post.

Le nombre de touristes chinois a fortement décliné depuis la catastrophe du Phoenix qui a coûté la vie à 47 touriste chinois le 5 Juillet dernier. Les arrivées de touristes chinois ont chuté de 6.7% en Août, de 25.3% en Septembre et de 0.2% en Octobre.

Les autorités ont pris des mesures afin d’améliorer l’image du pays auprès des touristes chinois, notamment en supprimant les frais de visa à l’arrivée et en renforçant les mesures de sécurité concernant les transports terrestres maritimes et aériens, signale le Bangkok Post.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr