Une fillette de 18 mois meurt dans un ‘piège à graisse’

filletteLe président de l’Organisation Administrative de Krabi (OrBorJor) a ordonné aux officiels de prendre des mesures afin de prévenir d’autres dangers alors qu’une fillette de 18 mois est décédée en tombant dans un ‘piège à graisse’ d’une école gouvernementale de Krabi Town .

Le corps de la fillette, Jirana Woochingchai, a été retrouvé par les secouristes après plus d’une heure de recherches.

Les secouristes et la police sont intervenus dans l’école de l’OrBroJor de Krabi située Tha Reua Rd à Krabi Town à 17h alors que sa mère Jinaphat Lambensa, 31 ans, originaire de Songkla, s’inquiétait de ne pas la retrouver.

Mme Jinaphat a expliqué à la police avoir avoir accompagné ses deux filles – Jirana, la plus jeune, et son autre fille âgée de 7 ans (dont le nom n’a pas été dévoilé) – à la cantine de l’école ou elle travaille.

Quand Mme Jinaphat a dû nettoyer, elle a laissé ses deux filles aller jouer, puis lorsqu’elle a terminé et s’apprêtait à rentrer chez elle, Mme Jinaphat a demandé à sa fille de 7 ans ou se trouvait Jirana. La jeune fille ne le savait pas.

Paniquée, Mme Jinaphat a demandé de l’aide aux autres personnes présentes.

Les secours sont rapidement arrivés sur place pour participer aux recherches, et ont pensé à vérifier dans les quatres ‘pièges à graisse’ de la cantine. Les accès mesurent environ un mètre de large et les pièges sont profonds de deux mètres.

A l’intérieur de l’un d’eux, dont le couvercle était ‘à moitié ouvert’ les secouristes ont aperçu la main de l’enfant.

Ils sont entré dans le piège et ont retrouvé le corps de la fillette.

Le président de l’OrBorJor de Krabi Somsak Kitithornku a depuis ordonné aux officiels de faire le nécessaire pour prévenir d’autres incidents similaires.

“Dans ce cas, l’incident s’est produit le 23 Octobre, un jour férié. Les enseignants étaient venus à l’école mais la plupart étaient à l’intérieur des bâtiments” dit il.

“Habituellement nous interdisons au personnel de venir à l’école avec leurs enfants car les enfants ont l’habitude de jouer près des eaux usées.

“Il n’y a pas d’aire de jeu pour les enfants de cet âge. C’est un collège. Ce n’est pas un endroit pour des enfants aussi jeunes” a ajouté M. Somsak.

Les premiers rapports insistent sur les couvercles en plastique de ces pièges, dont plusieurs sont cassés.

M. Somsak a répondu “Il y avait un couvercle en plastique sur le piège pour y faciliter l’accès, ce qui est nécessaire une fois par mois. Nous utilisons du plastique pour faciliter la tâche du personnel féminin”

Cependant le capitaine Sawai Chukaew de la Police de Krabi Town a indiqué à The Phuket News “Un témoin présent sur place avant les secours nous a raconté que le couvercle n’était pas en place et ne couvrait pas le ‘trou’”

M. Somsak a assuré “Nous venons de terminer une réunion afin de rendre l’école plus sûre”.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr