La vitesse, principale raison de la collision des speedboats

speedboatsLes officiels du bureau maritime de Phuket ont identifié la vitesse comme la cause principale de la collision des deux speedboats au large de la côte est de Phuket, et confirmé que les deux capitaines seront poursuivis.

La collision a fait six blessés parmi les touristes italiens et un membre d’équipage.

D’après un rapport du bureau maritime de Phuket, le speedboat Pimracha  sortait du chenal d’accès de la Royal Phuket Marina à une vitesse de 18 noeuds, le Satakamon 333, qui transportait les touristes italiens, approchait de l’entrée du chenal à une vitesse de 25 noeuds.

“Le capitaine du Pimracha a viré à babord pour ralentir rapidement alors que le Satakamon 333 a viré à tribord, lui aussi pour ralentir.

Les deux speedboats se sont percutés à environ 600 mètres de l’entrée du chenal” dit le rapport.

Le Pimracha a percuté le Satakamon 333 par le flanc, perçant un trou dans la coque du bateau. Si l’impact se situe bien au dessus de la ligne de flottaison, les dégâts se sont concentrés à l’endroit ou se trouvaient les touristes.

Le Satakamon 333 est enregistré à Phuket par la Satakamon Marine Co, le Pimracha est aussi enregistré à Phuket par la Pathiew Phuket Co, indique le bureau maritime.

Un officiel du bureau maritime, qui souhaite rester anonyme, a indiqué à The Phuket News “La cause de l’accident est la vitesse.

Nous attendons que la police conclut l’enquête, ensuite la police de Phuket Town poursuivra les deux capitaines pour conduite dangereuse ayant entraîné des blessés.

“D’abord, ils seront inculpés d’excès de vitesse dans une zone règlementée, l’amende est de B2,000. Leur permis sera suspendu” dit cet officiel.

Le Centre d’Assistance aux Touristes de Phuket (TAC) a confirmé que tous les touristes italiens blessés avaient quitté l’hôpital cet après midi et embarqué à bord du Costa Victoria pour poursuivre leurs vacances.

“Tous les touristes italiens vont bien et ont quitté l’hôpital international Siriroj dans l’après midi” a signalé Pattarawadee Thambua, responsable du TAC de Phuket, à The Phuket News.

“Le dernier à avoir quitté l’hôpital, M. Desando Luigi Gino, 52 ans, a quitté l’hôpital à 13h” dit elle.

“Les touristes souhaitaient quitter l’hôpital afin de pouvoir poursuivre leur croisière” ajoute t elle.

Le Costa Victoria, à l’ancre dans la baie de Patong, quittait Phuket dans la soirée pour retourner vers Singapour.

Mme Pattarawadee a fait remarquer que le guide thaï blessé dans la collision, Muhammad Rusadee Toperoa, 53 ans, est lui aussi guéri de ses blessures à la poitrine et à la main droite.

Mais le marin blessé dans l’accident, Wijit Kerdsap, 44 ans, est toujours à l’hôpital Vachira, ajoute t elle.

“Il est toujours convalescent de douleurs au dos et de blessures au visage” dit Mme Pattarawadee.

La compagnie avec laquelle voyageaient les italiens a pris en charges les frais médicaux des touristes blessés dans cette collision, précise Mme Pattarawadee.

“L’assurance de Siam Adventure World Co Ltd a pris en charge les frais à hauteur de B500,000” termine t elle.

REtrouvez cet article sur Phuket.fr