Le zoo de Phuket vivement critiqué sur les conditions de vie des animaux

zooLes officiels ont confirmé que le zoo de Phuket avait déjà reçu des instructions afin d’améliorer les conditions de vie des animaux, plus particulièrement celles des singes.

Les critiques ont fusées après les déclarations d’un photographe britannique, Aaron Gekoski, qui a signalé des conditions “d’horreur” à Safari World et au Zoo Pata à Bangkok, ainsi qu’au zoo de Phuket, dans un reportage publié par le quotidien en ligne anglais The Sun.

Le reportage mettait l’accent sur des conditions de vie désespérantes pour les animaux et invectivait Safari World à Bangkok pour forcer les orangs outans à réaliser des spectacles pour amuser les touristes, notamment en forçant les primates à se livrer à un faux combat de boxe avec des femelles orangs outans en bikini en guise de “ring girls”.

Piyawat Sukon, le chef du centre de conservation de la réserve de Khao Phra Thaew à Thalang, confirmait aujourd’hui à The Phuket News que le zoo de Phuket avait déjà reçu des ordres afin d’améliorer les conditions de vie de leurs primates et leurs singes – s’il voulait conserver sa licence de zoo public.

La réserve de Khao Phra Thaew fait partie du Département des Parcs Nationaux et e la Conservation de la Faune et de la Flore (DNP) responsable du bien-être des animaux sauvage de Phuket et des provinces voisines.

M. Piyawat a fait remarqué que le zoo de Phuket avait reçu pour ordre d’améliorer les conditions de vie de ses animaux à la suite d’une inspection réalisée il y a trois mois par un comité de l’Organisation des Parcs Zoologiques (ZPO), autorité suprême en Thaïlande en ce qui concerne l’attribution des permis pour les zoos publiques.

Sans le consentement du ZPO, les licences de zoo ne sont pas approuvées.

“J’ai participé à une inspection du zoo de Phuket réalisé par un comité du ZPO il y a environ trois mois. J’ai constaté que certaines parties du zoo de Phuket étaient très bien entretenues, comme par exemple la section des éléphants” indique M. Piyawat.

Toutefois il ajoute “Mais d’autres parties, comme la section des primates et des singes, n’étaient pas bonnes du tout et devaient être améliorées”

M. Piyawat expliquait que la spécificité de cette inspection était qu’elle était réalisée après la demande de renouvellement de licence de zoo public du zoo de Phuket.

Si les sections des primates et des singes ne sont pas améliorées, le ZPO sera peu enclin à renouveler la licence du zoo de Phuket.

Entre temps, Paisal Sukhapunnapun, du Bureau de la Pêche de Phuket avait confirmé que le crocodile photographié enfermé dans un enclos minuscule et présenté dans le reportage de The Sun n’était pas “Leypang”, le crocodile ‘hybride’ capturé en Août dernier sur la côte ouest de Phuket.

M. Paisal est chargé de s’assurer de l’attention apportée à “Leypang” et que le crocodile est ‘conservé’ dans un endroit approprié. Après de longs débats, Leypang avait été remis au zoo de Phuket.

“Je peux vous affirmer que le crocodile sur la photo n’est pas Leypang. L’enclos du zoo de Phuket créé spécialement pour Leypang est beaucoup grand que celui-ci” a confirmé aujourd’hui M. Paisal à The Phuket News.

“Le mois dernier je suis allé voir Leypang. Je peux vous confirmer qu’il est en bonne santé et qu’il mange bien” dit M. Paisal.

“Leypang est cher aux habitants de Phuket, et le zoo de Phuket ne peux pas ne pas lui fournir un abris approprié” a t il indiqué.

‘Je retournerai auprès de Leypang à plusieurs reprises pour m’assurer qu’il va bien, sans pouvoir vous annoncer aujourd’hui la date de ma prochaine visite” poursuivait M. Paisal cet après-midi.

Pichai Sakunsorn, de Phuket Zoo Co Ltd, a refusé de commenter les détails des conditions de vie des animaux du zoo.

A la place il a insisté sur le fait que le zoo de Phuket “était en train d’améliorer les conditions” de ses animaux.

Mais, M. Pichai n’a pas souhaité aujourd’hui fournir de photos des abris et des conditions de vie des animaux du zoo.

“Je n’aime pas cette nouvelle dont le zoo de Phuket est au centre, elle affecte la Thaïlande, et notamment Phuket qui est une destination touristique” a dit M. Pichai.

“QUoi qu’il se passe il y a toujours des retours négatifs pour nous. Le zoo de Phuket ne bénéficie pas de soutien du gouvernement. Nous nous en occupons nous même et fournissons tout le budget pour gérer et améliorer le zoo. Cela prend du temps” dit il.

“Je ne souhaite pas en parler plus en détail. EN avoir parlé est déjà suffisant pour aujourd’hui” a t il ajouté.

Retrouvez cet artcile sur Phuket.fr