110 anciens drogués de Phuket libéré de leur cure volontaire de désintoxication

désintoxication110 personnes ayant suivi“volontairement” un programme gouvernemental de désintoxication ont été ‘libérés’ samedi, avec l’espoir qu’ils découvrent une nouvelle vie loin de la drogue.

Le responsable de l’Organisation Administrative Provinciale de Phuket (Palad) Anupong Wawongmoothe présidait samedi la cérémonie de clôture du programme de 12 jours et 11 nuits encadré par le Centre de Changement du Comportement de Phuket situé à Pa Khlok, à Thalang.

Que des consommateurs de drogue suivent volontairement ce programme est un aspect primordial de la stratégie gouvernementale de lutte contre les drogues, a déclaré M. Anupong.

Ce programme de 12 jours se décomposait en deux parties, a expliqué M. Anupong.

Les neuf premiers jours pensionnaires ont reçu les conseils d’experts sur la manière de rester éloigné des drogues et sur les ‘déclencheurs psychologiques’ qui pousse les consommateurs à percevoir le besoin de consommer des drogues, dit il.

“Il est important de leurs faire comprendre comment gérer les phases de dépression et de stress en refusant de prendre des drogues, mais aussi qu”ils se fixent des objectifs de vie pour retourner vers une vie sociale paisible et de qualité” dit il.

Les trois derniers jours et deux dernières nuits sont consacrés à des exercices interactifs simulant des situations sociales normales de la vie courante.

“Les spécialistes les guident aussi vers des parcours éducatifs afin qu’ils élargissent leurs opportunités d’emploi. Le programme de réhabilitation comprend également des exercices physiques visant a redévelopper leur forces physique et leur discipline, et il y a aussi des exercices de méditation” ajoute M. Anupong.

Le Centre Provincial de Contrôle et de Gestion des Narcotiques de Phuket (Phuket PNCMC) et le Bureau Provincial de Santé Publique de Phuket conservera un registre des “volontaires” qui ont terminé avec succès les 12 jours de programme, poursuit M. Anupong.

“Ce registre sera adressé aux centres de traitement de chacun des trois districts afin qu’un suivi soit mis en place” a t il ajouté.

Parmi les 110 personnes qui ont terminé le programme samedi, 49 seront inscrit au centre du district de Muang, 32 à celui de Thalang, et 29 à celui de Kathu.

“Ils devront s’y présenter sous 10 jours afin de bénéficier d’un soutien des bureaux de district, à partir du 29 Janvier” dit M. Anupong.

‘Je souhaite à tous les participants qui ont suivi ce programme de se mettre en condition de poursuivre des vies sans drogues” dit M. Anupong.

“Ils peuvent aussi conseiller les personnes qui continuent à consommer de la drogue ou songe à commencer, afin que ces dernières sachent les dangers des drogues et d’aider à limiter le développement des usages de drogues à Phuket’’ a t il ajouté.

M. Anupong n’a pas mentionné le nombre de personnes ayant suivi ce programme de réhabilitation gouvernemental ni s’il s’agissait de personnes condamnées et incarcérées pour des faits de drogue ou de personnes s’étant inscrites volontairement au programme pour éviter une peine de prison pour des charges de possession de drogue.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr