Bangkok Hospital Phuket confirme les prises en charges d’urgence

bangkok hospitalBangkok Hospital Phuket a confirmé à The Phuket News sa position sur la prise en charge des urgences conformément à la nouvelle loi de couverture universelle d’urgence des patients (UCEP) mise en place le 1er Avril.

Santé, Accidents, Tourisme, Transports, Patong,

La nouvelle loi, mise en place par l’institut national pour la médecine d’urgence (NIEM), permet à tous les patients nécessitant des soins médicaux d’urgence de pouvoir y accéder ou qu’ils se trouvent dans le pays peut importe l’hôpital – privé ou public – ce pour une période de 72 heures.

Les soins médicaux seront fournis ‘sans frais’ selon les capacités et ressources disponibles dans l’hôpital. La nouvelle loi définie des ‘normes’ de frais appliqués pour toute une gamme de services médicaux, frais qui seront pris en charge par l’un des trois fonds nationaux dédiés à la santé.

La loi stipule que l’UCEP couvrira six principales catégories de symptômes :

  1. Inconscience, absence de respiration
  2. Suffocation, graves problèmes respiratoires
  3. Perte de connaissance, fortes fièvres
  4. Graves douleurs à la poitrine
  5. Perte de l’usage d’un membre, avc, crises communes
  6. Autres symptômes de crise cardiaque, incapacité à respire, troubles neurologiques

Cependant, la loi précise que la décision finale revient aux médecins et dépendra de chaque situation particulière.

Bhummikitti Ruktaengam, assistant du directeur du Bangkok Hôpital Phuket a signalé “En ce qui concerne l’admissibilité, les personnes accédant aux droits que confère l’UCEP doivent être membre de l’un des trois plans de santé nationaux: le National Health Security Fund, le Social Security Fund ou le fond de protection médicale des officiels d’état.

“Nous conseillons de contacter le 1669 dans des situations de besoin d’urgence médicale, les opérateurs, les secours ou les médecins de l’hôpital le plus proche seront en mesure de déterminer la gravité des problèmes et de définir s’ils rentrent dans le cadre d’une des catégories de l’UCEP ou pas.

“Si ce n’est pas le cas, les maladies seront dirigés vers l’hôpital public dont ils dépendent, si leur condition le permet” dit-il.

Continuez votre lecture sur Phuket.fr