Eaux usées, début de la campagne d’inspection des hôtels de Patong

Eaux uséesLes officiers de l’environnement ont commencé leur campagne de tests des eaux usées évacuées par les hôtels de Patong, après la polémique des boues noires retrouvées dans la baie de Patong.

“Nous venons de commencer les inspections et les tests des eaux usées des hôtels de Patong” confirme Khanchit Soontrakorn, du Bureau Régional de l’Environnement (Region 15), basé à Phuket.

“Aujourd’hui, nous avons prélevé des échantillons dans trois hôtels sélectionnés au hasard. Nous voulons en déterminer le BOD afin d’en connaître la toxicité” dit il.

“Notre projet est de prélever des échantillons d’eaux usées de 30 hôtels de Patong au cours des trois prochaines semaines.

Nous savons bien qu’il y a plus de 30 hôtels à Patong, mais nous avons besoin de temps car nous ne sommes que trois personnes à nous en occuper” ajoute M. Khanchit.

Le responsable régional de l’environnement a également assuré que son service continuerait à tester les eaux usées évacuées par les hôtels de Patong une fois que ces 30 premiers relevés auront été analysés.

M. Khanchit n’a pas précisé les mesures qui seront prises si un hôtels est trouvé coupable de rejeter des eaux usées contenant plus de contaminants que les volumes autorisés.

Il n’a pas précisé non plus si les trois hôtels inspectés aujourd’hui rejetaient leurs eaux usées dans les égouts reliés à la station d’épuration de Patong – ou s’ils les rejetaient dans les canalisations alimentant le canal Pak Bang, qui traverse le coeur de Patong.

Cependant, M. Khanchit signale “Nous devons obliger la municipalité de Patong à limiter les eaux usées déversées à Patong Beach”

Par ailleurs, un officiel de la municipalité de Patong, dont le rôle est de gérer les affaires environnementales de la municipalité, a indiqué aujourd’hui à The Phuket News – sous couvert d’anonymat – que son service ‘n’avait aucune idée’ du nombre d’hôtels de Patong qui ne sont pas reliés au système d’égouts de la ville.

Ce dernier indique ne pas savoir si des mesures sont envisagées pour obliger ces hôtels à évacuer leurs eaux usées dans les canalisations qui alimentent la station d’épuration.

“Nous devons attendre la création d’un comité qui en sera chargé” dit il.

Toutefois, il précise que la municipalité adressera à ces hôtels un ‘avertissement’ les invitant à plus de responsabilité lors de l’évacuation de leurs eaux usées.

Ce même officier a confirmé que les officiels de la municipalité de Patong avaient menés une inspection de la station de traitement de Patong.

“Nous avons inspecté les mises à niveau en cours sur les bassins de traitement” dit il.

“Nous avons demandé à l’équipe de construction de travailler plus vite. Le premier réservoir sera terminé avant la date initialement prévue. Le projet devrait atteindre 50% de réalisation d’ici la fin de l’année” poursuit il.

Avec ce projet de mise à niveau de la station de traitement, la capacité totale des réservoirs passera de 21,000 mètres cube à 22,500 mètres cubes.

Le projet devrait être terminé en Octobre 2019.

Le 9 Février, la maire de Patong Chalermluck Kebsup confirmait officiellement qu’un défaut de construction de l’Usine de Traitement des Eaux Usées de Patong était à l’origine des boues noires retrouvées dans la baie de Patong, exposant potentiellement des milliers de touristes de Patong Beach à des risques sanitaires.

Le lendemain, la maire Chalermluk appelait à la patience pendant que les officiels enquêtaient sur les eaux usées qui coloraient de noir les eaux de Patong Beach.

“Nous ne sommes pas encore certain que cela provient de la station d’épuration, qui se trouve éloignée d’environ un kilomètre” disait la maire Chalermluck.

“Nous ne savons pas encore ce qu’il s’est passé ni d’ou cela provient, de la station de traitement ou d’hôtels voisins” ajoutait t elle.

Le Dr Wijarn Simachaya, secrétaire permanent du ministère des ressources naturelles et de l’environnement s’est rendu à Phuket en personne pour constater les dégâts.

Le Dr Wijarn a rapidement désigné les hôtels de illégaux de Patong.

“Les officiels du Département de l’Environnement Region 15 à Phuket collaboreront avec la municipalité de Patong pour résoudre ce problème. Ils chercheront ou ces hôtels illégaux rejettent leurs eaux usées en mer.

“Ces hôtels seront poursuivis” disait le Dr Wijarn, en présence de la maire de Patong Chlermluck et du gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong le 11 Février.

Néanmoins, les officiels ont attendu le 14 Février avant de publié un communiqué officiel avertissant la population de cet incident.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr