En Thaïlande face aux serpents…

serpentsLa Thaïlande recense 175 espèces de serpents venimeux et non venimeux. Certains vivent près des humains probablement à cause de proies faciles (poulets, rats, et parfois des chiens), mais nous ne sommes pas leurs proies habituelles.

Timides, les serpents ne mordent que lorsqu’ils se sentent en danger. La plupart des morsures peuvent donc facilement être évitées. L’Hôpital BNH vous offre quelques conseils

Adaptez votre conduite :

– Portez bottes ou chaussures montantes, chaussettes et pantalons longs pour marcher dans les herbes ou en forêt.
– Ne mettez pas les mains dans les trous, ne retournez pas les pierres ou les tas de feuilles.
– Regardez où vous vous asseyez, où vous mettez les pieds.
– Ne partez jamais seul, emmenez un téléphone portable.
– Renseignez vous auprès des autochtones sur les zones à risque.
– Faites du bruit en marchant, les serpents sont sourds mais sensibles aux vibrations (simple mais très efficace).
– En camping, vérifiez sac de couchage, vêtements, chaussures avant usage…
– Ne marchez pas pieds nus dans les mangroves.
– Le moment le plus dangereux étant le crépuscule et la nuit, si vous sortez, éclairez vos pas.
– Protéger vos enfants, ils sont les plus vulnérables.
– Si néanmoins vous vous trouvez face à un serpent, ne paniquez pas, éloignez-vous et laissez lui la possibilité de s’échapper.
– Si vous croisez un cobra en position d’attaque, reculez et fuyez. Si ce n’est pas possible alors ne bougez plus, dès qu’il redescend, il va passer son chemin, peut-être tout près de vos pieds, laissez-le aller.
– Si vous découvrez un serpent venimeux dans votre domicile ou à proximité, faites le capturer par un spécialiste.
– Ne tentez jamais d’attraper ni de tuer un serpent.

En cas de morsure il ne faut pas:

– Céder à la panique.
– Poser un garrot (inutile et dangereux !).
– Appliquer une cigarette à proximité de la plaie (inefficace pour les venins de serpent).
– Appliquer de l’alcool (inefficace et favorise même la diffusion du venin).
– Sucer la plaie (inutile et dangereux pour le sauveteur).
– Inciser ni faire saigner la plaie (cela favorise la diffusion du venin).

Mais il faut:

– Calmer la victime, l’empêcher de courir, l’allonger afin de ralentir la diffusion du venin.
– Ôter bagues, bracelets, montres avant que le membre ne gonfle (Oedème).
– Si possible, alerter ou faire alerter les secours.
– Si possible, nettoyer la plaie (eau et savon), appliquer un antiseptique (sans alcool), une compresse ou un linge propre.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok