La consommation de drogue continue d’augmenter à Phuket

drogueD’après les derniers chiffres révélés par le vice gouverneur Supoj Rotreuang Na Nongkhai, la consommation de drogue continue d’augmenter à Phuket.

Le vice gouverneur Supoj a présidé hier une réunion avec les officiels du Centre Provincial de Contrôle et de Gestion des Narcotiques au Provincial Hall.

Il a abordé l’échec de la lutte contre les crimes liés à la drogue sur l’île – un problèmes déjà discuté à de très nombreuses reprises par le passé, la dernière fois en date le 30 Janvier lors d’une réunion similaire.

“Les derniers rapports montrent que les arrestations liées à des faits de drogue à Phuket, entre Octobre 2018 et Mars 2019, ont augmenté de 3.83% en un an” a indiqué le vice gouverneur.

“La drogue la plus consommée est le kratom, puis le ya bah (methamphetamine), la ya ice (crystal meth), le cannabis et la cocaïne, tandis que le cannabis semble être la drogue de prédilection des touristes et des adolescents.

“Pendant cette période, 676 affaires ont été enregistrées dont 356 cas de possession de drogue, 187 cas d’addiction, 73 cas de possession illégale avec intention de la vendre, 44 cas de production et culture illégale, et 16 cas de vente.

“Le rapport précise que le principal mode de transport se fait par la route” a expliqué le vice gouverneur Supoj.

“Les principaux fournisseurs viennent d’en dehors de la province de Phuket et il approvisionnent l’île par car, voitures ou colis. Ils communiquent depuis d’autres provinces via LINE et Facebook.”

“Le rapport signale également l’utilisation de transports maritimes pour déplacer les drogues” a continué le vice gouverneur.

“Les drogues sont souvent transportées par petits bateaux jusqu’à nos côtes depuis les provinces voisines. Des bateaux de pêche sont également employés pour ces convoyages” a t il indiqué.

Aucun plan spécifique de lutte contre la drogue n’a été mentionné pendant cette réunion.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr