La Fondation Soi Dog répond à la zone d’épidémie de rage décrétée à Chalong

Soi DogAprès l’annonce par le Bureau de Développement de l’Elevage de Phuket du décret hier d’une zone d’épidémie de rage à Chalong, le co fondateur de la Fondation Soi Dog, John Dalley, a livré ses explications au sujet de l’incident car le chien, qui a en effet contracté la rage, a été envoyé auprès de la Fondation Soi Dog pour y être soigné. C’est le premier chien qui a contracté la rage après plusieurs années dans une zone ‘débarrassée de la rage’ en Thaïlande, Phuket.

Hier, un bureau du Développement de l’Elevage à Phuket a annoncé une ‘zone d’épidémie de rage’ à Chalong.

“Un chien a été apporté à Soi Dog par notre fourrière qui l’a vu vomir et incapable de se tenir sur ses pattes” a indiqué John Dalley.

“Il a reçu un traitement pendant plusieurs jours mais n’a pas répondu aux soins, puis les symptômes de chancelement, d’incapacité à ouvrir la gueule et de tête penchée de côté ont conduit nos vétérinaires à suspecter la rage, car ce sont des symptômes classiques.”

“Le chien a été euthanasié et son corps envoyé dans un laboratoire gouvernementale pour y subir des tests. Les résultats ont montré que le chien était positif à la rage, c’est le premier cas de rage sur un chien à Phuket depuis de nombreuses années.”

Peu après la détection de la rage, la Fondation Soi Dog a travaillé en étroite collaboration avec le Bureau de Développement de l’Elevage afin de contrôler la situation.

“Soi Dog travaille en étroite collaboration avec le Département de L’Elevage afin de vacciner tous les chiens se trouvant dans un rayon de 5 kilomètres de l’endroit ou le chien malade a été trouvé. Soi Dog se concentre sur les chiens errants.”

La fondation appelle la population à ne pas paniquer mais à rester consciente de l’importance de la vaccination en cas de morsure (ou de griffure, ou de léchage sur une plaie à vif).

“Il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Nous avons vu de nombreux cas de chiens enragés à Bangkok, mais aucune infection d’un humain n’a été constaté au cours des 12 derniers mois. L’image ‘traditionnelle’ d’un chien la bave aux lèvres et attaquant les gens est fausse, comme ça a été le cas avec ce chien. Toute personne se faisant mordre par un chien, à n’importe quel moment et dans n’importe quel contexte, doit immédiatement laver la plaie au savon et à l’eau et se rendre à l’hôpital pour recevoir les injections nécessaires.”

John a également mentionné dans le message que la fondation a transmis au gouvernement, aux entreprises et au public en général, qu’importer des chiens non vaccinés dans une ‘zone sécurisée’ comme Phuket peut provoquer le retour de la rage dans la province.

“Bien que cela ne puisse être qu’un incident isolé il faut se souvenir que Soi Dog a sans cesse, au cours des nombreuses dernières années, mis en garde contre ces dangers et demandé au différents gouverneurs qui se sont succédés de mettre un terme à l’importation à Phuket de jeune chiots destinés à la vente sur les marchés et dans les animaleries, sans que jamais rien ne soit fait. Nous espérons que le nouveau gouverneur prendra des mesures. Ces chiots proviennent généralement d’élevages non contrôlés dans des secteurs ou la rage est endémique.”

“Les chiots ne peuvent pas être vaccinés contre la rage avant leur 12ème semaine et dépendent de l’immunité procurée par leur mère. Le cas d’un vendeur de chiot du marché Chatuchak mort des suites de la morsure d’un chiot démontre bien ces dangers.”

“De plus, débarrasser les rues des chiens vaccinés et stérilisés augmente les risques de propagation de la rage. L’Organisation Mondiale de la Santé, la Division Agriculture et Alimentation des Nations Unies, l’Organisation Mondiale du Bien Être Animal et l’Alliance Mondiale pour le Contrôle de la Rage ont publié un communiqué commun sur la manière d’éliminer la rage chez l’homme, en l’éliminant chez le chien dans un premier, ce qui représente une manière moins coûteuse et plus efficace de réussir.

Si 70% ou plus des chiens d’un pays sont vaccinés et que l’on impose un contrôle strict des ‘entrées’, alors la rage sera éliminée.

Si l’on se débarrasse des chiens errants vaccinés en les mettant à la fourrière, alors d’autres qui ne sont peut être pas vaccinés prendront leur place.”

SI vous apercevez un chien chancelant ou incapable de se tenir sur ses pattes, appelez Soi Dog Helpline au 076 681 029.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr