Le virus de la fièvre porcine découvert dans les saucisses d’un touriste chinois à l’Aéroport de Phuket

fièvre porcineLe Département de Développement de l’Elevage a découvert que les produits transformés à base de porc saisis auprès d’un touriste chinois à Phuket mercredi dernier contenaient une souche virale de la Fièvre Porcine Africaine (ASF).

Les tests ont été réalisés sur des salamis et des saucisses confisquées à un homme arrivé à l’Aéroport International de Phuket en provenance de Chengdu, la capitale de la province du Sichuan au sud ouest de la Chine, a indiqué Sorawit Thaneto, directeur général du Département de Développement de l’Elevage.

Au total neufs produits contaminés ont été saisis au touriste, dit il.

L’ASF est un virus porcin fatal et incurable transmis par contact direct avec un animal infecté. L’épidémie a paralysée l’industrie porcine dans de nombreux pays.

Elle n’est pas transmissible à l’homme mais les scientifiques ont indiqué que cela pourrait changer si le virus mutait.

Le département a mis en oeuvre des mesures strictes de contrôle des saucisses rapportées de Chine afin de contenir le risque.

“Des inspections strictes de produits fabriqués à base de porc provenant de l’étranger ont été mises en place, afin de prévenir une contamination et une épidémie. Si il n’était pas découvert, l’ASF pourrait décimer l’industrie porcine thaïe” dit M. Sorawit.

La semaine dernière, le département a invité l’Association des Agents de Voyage Thaïs et l’Association de l’Alliance Touristique Sino-Thaïe à mieux coopérer afin de prévenir les touristes d’apporter des produits à base de porc dans le pays sans permission.

Maintenant il faut déclarer les produits à base de porc à son entrée en Thaïlande, a signalé le Dr Sorawit.

Le département a confirmé qu’aucun cas d’ASF n’avait été détecté en Thaïlande. Cependant, le département ne baisse pas sa vigilance en raison des maladies qui se propagent en Chine, dit il.

M. Sorawit a rappelé que les fermiers doivent surveiller la santé de leurs animaux et rappelé aux fermes porcines de suivre les ‘bonnes pratiques’ conseillées.

L’Organisation Mondiale pour la Santé Animale avait annoncé l’an dernier un épidémie, citant 15 pays d’Europe et d’Afrique ainsi que la Russie et la Chine.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr