Moustiques à combattre

th (1)De nombreuses maladies sont transmises par les moustiques en Thaïlande.

Si le paludisme frappe peu en dehors des travailleurs des forêts, l’on compte des dizaines de milliers de cas par an de dengue. De plus, il est de plus en plus évident que le virus Zika circule en Thaïlande.

L’encéphalite japonaise est également présente en zone rurale, près des rizières… Si les réponses à ces maladies sont toutes différentes, elles ont pourtant en commun d’appeler à favoriser le contrôle des vecteurs, les moustiques :

- Agir sur son environnement : réduire ou détruire les sites où se développent les larves de moustiques : les points d’eau, soucoupe de plantes, vieux pneus, décharges sauvages, etc. ;

- Action mécanique : poser des écrans anti-moustiques aux fenêtres ou aux portes et/ou dormir sous une moustiquaire (à noter que les moustiques résistent mal à la climatisation…), porter des manches longues et des pantalons longs ;

- Lutte biologique : introduire certains poissons (par ex. dans un bassin), pour lutter contre la propagation des larves de moustiques ;

- Lutte chimique : des insecticides peuvent lutter contre les larves ou les moustiques adultes, en spray à l’intérieur de la maison, sur les moustiquaires ; des répulsifs sont utilisés aussi directement sur la peau ou sur les vêtements – certains sont spécifiquement recommandés pour les jeunes enfants.