Phuket reste la première province infectée par la dengue

dengueUn rapport du Ministère de la Santé Publique (MoPH) a confirmé que Phuket est la toujours province qui connaît le plus haut taux d’infection par habitant au virus de la dengue dans le pays.

Cette année, entre le 1er Janvier et le 5 Juin, 357 personnes de Phuket ont contracté la dengue, chiffre confirmé par un rapport publié sur le site internet du Département de Contrôle des Maladies DDC (Consulter le rapport ici).

Le rapport confirme également que deux personnes sont décédées de la dengue sur l’île sur la même période.

Un précédent rapport publié le 10 Avril sur le site internet du DDC indiquait que depuis le début de l’année, 220 personnes avaient contracté la dengue à Phuket.

S’exprimant auprès de Khao Phuket, le Dr Krit Sakulpead, Responsable adjoint du Bureau de la Santé Publique de Phuket a fait part de ses inquiétudes quant au nombre en augmentation de personnes contractant la dengue à Phuket.

“En nous basant sur les derniers chiffres, nous nous sommes aperçus que la campagne de prévention et les mises en garde contre une épidémie de dengue n’ont pas été totalement suivies. Par ailleurs, certains villageois sont toujours inconscients des dangers et ne respectent pas les mesures ‘anti moustique’ comme ils le devraient.

“La campagne de prévention contre la propagation de la dengue à Phuket ne fonctionne pas. Phuket est toujours la province qui compte le plus grand nombre de patients infectés de Thaïlande. Il est important que la population soit plus impliquée dans sa propre protection contre les moustiques et la dengue” dit il.

“La population de Phuket ne reflète pas le nombre de personnes qui vivent réellement ici, c’est peut être la raison de ce taux élevé. Quoi qu’il en soit, nous devons nous efforcer de sensibiliser la population sur les dangers de cette maladie.

“Phuket compte le taux de patients infectés le plus élevé du pays. Le gouvernement met tout en oeuvre pour débusquer et détruire les larves de moustiques dans les secteurs à risque afin de réduire l’épidémie ” a ajouté le Dr Krit.

“Il est très important que chacun prenne les mesures nécessaires contre les moustiques. L’utilisation de répulsifs anti moustiques doit devenir une habitude” termine le Dr Krit.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr