Rawai renforce sa lutte contre la dengue et le chikungunya

La Division de l’Environnement et de la Santé Publique de la Municipalité de Rawai a indiqué continuer sa campagne de lutte contre la dengue et le chikungunya dans le sud de l’île avec des fumigations pratiquées dans les villages et près des habitations afin de prévenir la reproduction des moustiques porteurs de ces maladies.

Le maire de Rawai Aroon Solos a accompagné une de ses équipes à Baan Laem Promthep, Moo 6 à Rawai, dans le cadre de la campagne “Rawai lutte ensemble contre les fièvres hémorragiques”, dont l’objectif est d’éviter que la population ne soit infectée par les virus de la dengue, du chikungunya et Zika.

Les officiels de la santé ont pratiqué des fumigations des endroits propices à la reproduction et à la ponte des moustiques, et ont remis aux habitants des sacs de sables larvicides.

Les officiels ont également sensibilisé les habitants sur les maladies afin qu’ils connaissent les symptômes et sachent comment se protéger de ces maladies.

Le maire Aroon a insisté sur le fait que le public devait être vigilants et adopter des mesures pour changer leur comportement afin de prévenir et d’éliminer les causes de la dengue en suivant un plan en cinq points créé par le Bureau National de la Sécurité Sanitaire (NHSO) :

  1. Entretenir l’environnement direct autour de son habitation pour s’assurer qu’il n’est pas favorable à la reproduction et la ponte des moustiques.

  2. Bien fermer les récipients et conteneurs.

  3. Mettre des poissons dans les plans d’eau pour qu’ils mangent les larves de moustiques.

  4. Changer régulièrement l’eau.

  5. Appliquer ces mesures tous les sept jours.

Par ailleurs, les habitants ont été priés de conserver leurs maisons propres et de couvrir tous les récipients et les conteneurs d’eau afin de protéger sa famille de la dengue, du Zika et du chikungunya.

Les personnes de Rawai pensant être dans un environnement à risque doivent contacter la Division de l’Environnement et de la Santé Publique de la Municipalité de Rawai au 076-613801 ext. 114 (pendant les heures de bureau).

La campagne de lutte contre la propagation de la dengue et du chikungunya se poursuit alors que le Ministère de la Santé Publique annonçait vendredi dernier une épidémie de fièvre hémorragiques de la dengue avec la confirmation de 28,785 cas cette année, dont 43 ont été mortels

Cependant, la forte augmentation du nombre d’infections a été constatée dans le Nord Est, et non à Phuket ou le taux d’infection a baissé.

Un rapport de surveillance du Département de Contrôle des Maladies (DDC) entre le 1er Janvier et le 17 Juin montre que la région la plus touchée est le Nord Est, avec Trat qui détient le taux d’infection le plus élevé (162.94 pour 100,000 habitant); suivie de Ubon Ratchathani (107.40 pour 100,000), Samut Sakhon (75.74 pour 100,000), Chanthaburi (74.64 pour 100,000) et Mukdahan (65.69 pour 100,000).

Un autre rapport du DDC publié mardi indique que sur les 31,843 cas de dengue recensés dans le pays depuis le 1er Janvier, seuls 207 (0.65%) ont été déclarés à Phuket.

Toutefois, l’an dernier, Moo 6 à Rawai avait été identifiée comme le village ou le Chikungunya était “en progression”.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr