Des ‘centres numériques’ pour contrôler les réseaux sociaux

centres numériquesUn officiel du Centre de Commandement des Opérations de Sécurité Intérieure (ISOC), pendant politique de l’armée thaïe, a confirmé hier à Phuket la création de centres numériques pour contrôler les informations partagées sur les réseaux sociaux.

Le colonel Tammanoon Maison (prononcer “my-son”), directeur de la DIvision des Opérations de l’Information du Bureau Stratégique et Politique de l’ISOC, a confirmé la nouvelle lors d’une réunion aux quartier général de l’ISOC Phuket à Phuket Town.

La réunion était organisée pour aborder l’évolution des projets de l’ISOC à Phuket.

Participaient à la réunion le capitaine Boworn Promkaewgnam, habituellement présenté comme le directeur adjoint de l’ISOC Phuket, mais hier présenté comme le responsable du Bureau Stratégique et Politique de l’ISOC Phuket, ainsi que d’autres officiels.

“A l’avenir, des centres numériques seront créés afin de contrôler les informations sur les réseaux sociaux” a indiqué le colonel Tammanoon, se référant à un rapport du Département des Relations Publiques de Phuket (PR Phuket).

“Actuellement nous travaillons avec les médias pour faire connaître les politiques du gouvernement. Ces informations seront envoyées aux bureaux provinciaux de l’ISOC afin qu’ils informent les autres services gouvernementaux et la population” ajoute t il.

“La population sera informée des futures politiques importantes mises en oeuvre pour des bénéfices futurs” dit le colonel Tammanoon.

Les sujets abordés lors de cette réunion sont :

  • Établissements de divertissement et lieux de réunion utilisés à des fins illégales

  • Gestion des plages

  • Enquêtes sur les empiètements

  • Gestion des ressources naturelles

  • Contrôle des migrants

  • Contrôle des vendeurs de billets de loterie

  • Lutte contre les atteintes à la propriété intellectuelle

Toutefois, aucun détail précis concernant des projets de l’ISOC à Phuket liés à ces sujets n’a été révélé dans le rapport transmis par le PR Phuket.

“ISOC Phuket a lancé plusieurs projets avec l’objectif d’améliorer les conditions de vie de la population. Le but est de poursuivre le projet ‘Phuket Ville du Tourisme International bientôt une Province Développée’” indique le rapport de PR Phuket.

“ISOC Phuket est responsable du contrôle et de l’évaluation des tendances et des situations qui peuvent mettre en danger la sécurité intérieure de la province. Tout danger doit être contré et éliminé rapidement” ajoute le rapport.

Le colonel Tammanoon a déclaré “Nous saluons les officiels de l’ISOC Phuket pour leur travail a assurer une excellente sécurité à Phuket. Nous souhaitons que chaque service fasse connaître le rôle de l’ISOC, qui est la principale agence responsable de la sécurité intérieure.

Entre temps, PR Phuket lançait hier une campagne nationale d’affichage invitant le public a signaler les cas de corruption via la hotline du Conseil National pour la Paix et l’Ordre (NCPO), en appelant le 1299.

“Cette hotline est accessible aux personnes souhaitant signaler des cas de corruption afin que nous nous en débarrassions rapidement et que nous résolvions les problèmes de ces personnes” indique l’affiche, signée par le commandant de l’Armée Royale Thaïe le général Chalermchai Sittisart.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr