Après 9 ans de sauvetages à Phuket, c’est fini

sauvetagesLa relation entre le Service des Sauveteurs de Phuket et l’administration provinciale de Phuket, vieille de neuf ans, est maintenant terminée.

Le contrat des sauveteurs professionnels de Patong Beach, dernière plage de l’île dont ils assuraient la sécurité, a pris fin hier.

Aujourd’hui, les journalistes de The Thaiger ont relevé une pointe de déception dans la voie de Vitanya Chuayuan, du Service des Sauveteurs de Phuket, après la longue bataille menée par la compagnie pour assurer la présence de sauveteurs qualifiés et professionnels sur les plages de Phuket.

Le précédent gouverneur de l’île, qui a quitté ses fonctions le 30 Septembre dernier, avait donné au ‘gouvernements locaux’ la compétence pour s’occuper des contrats des sauveteurs. Chaque municipalité doit maintenant s’occuper des sauveteurs qui patrouilleront sur ses plages.

Cette nouvelle donne a provoqué deux années de chaos sur les plages de la côte ouest  avec un véritable patchwork de volontaires d’amateurs de professionnels et de riverains vêtus des traditionnelles couleurs rouge et jaune des sauveteurs en patrouille à Phuket.

Le résultat, clairement relayé par les histoires de noyades publiées par The Thaiger et les autres organes de presse, est un évident et criant échec de ce nouveau système et l’absence de sauveteurs professionnels à Phuket.

Et ce alors que les chiffres des arrivées de touristes, y compris pendant la saison basse, ne cessent d’augmenter d’année en année.

Vitanya a indiqué que la journée était morose au sein de la compagnie, qui a travaillé très dur et depuis tant d’années pour améliorer les normes de sécurité et de sauvetage sur l’île, et qui maintenant doit se contenter d’un rôle de spectateur devant un système perdu dans la bureaucratie.

“Je ne me suis pas entretenue avec le nouveau gouverneur de Phuket à ce sujet, mais l’ancien gouverneur pensait que transmettre cette responsabilité aux municipalités et les laisser gérer leur propre service, serait une meilleure solution”

“Les budgets n’ont cessé de diminuer d’une année sur l’autre, malgré cela nous avons continué d’essayer d’améliorer notre efficacité et la qualité de nos sauveteurs, mais il était impossible de composer avec des contrats invariablement à la baisse”

“Nous pensons par ailleurs qu’une unique compagnie de sauveteurs, présente sur toutes les plages de Phuket, est une bien meilleure solution qui permet d’amortir les coûts des équipements et de la formation”

Le Service des Sauveteurs de Phuket a été le premier a demander aux officiels de la province des fascicules et des panneaux d’information pour les touristes, notamment les touristes chinois, afin de les avertir des dangers rencontrés en se baignant sur les plages de la côte ouest de Phuket, particulièrement pendant la mousson.

“Beaucoup de brochures ont été imprimées. Nous les avons remises aux touristes sur la (Elle étaient rédigées en plusieurs langues) mais nous avions vraiment besoin qu’elles soient distribuées à l’aéroport et dans les hôtels. Nous ne sommes pas certains que cela ait été fait”

Après 9 ans à lutter contre les noyades sur les plages de Phuket, et malgré l’augmentation du nombre de touristes, Vitanya déclare qu’il est triste de voir les chiffres des noyades ‘évitables’ augmenter depuis que le gouvernement provincial a mis en place ce nouveau système.

“Nous pensons que les sauveteurs devraient être gérés par une seule compagnie ou une seule organisation. De cette manière des économies seraient possibles en terme de formation, d’équipement et de coordination avec les services de secours.

Daren Jenner, Officier de Sécurité Maritime de l’Association Internationale du Sauvetage en Mer (ISLA), a déclaré que l’ISLA et les sauveteurs de Patong suivait la situation de près.

“Lors des audits de plage réalisés par l’ISLA en début d’année, les sauveteurs de Patong étaient les seuls de l’île a respecter les normes internationales de l’ISLA. L’association a ouvertement insisté auprès du gouvernement thaï pour qu’il soutienne des services de sauvetage en mer unis et professionnels pour les plages de Phuket et des îles avoisinantes”

“Phuket est une destination balnéaire et nautique mondialement réputée mais entourée d’eaux potentiellement dangereuses, et les sauveteurs n’ont jamais reçu le soutien nécessaire”

S’exprimant au sujet du problème des touristes chinois et de leurs nombreuses noyades , Vitanya indique “Nous utilisons des drapeaux et des avertissements en chinois anglais russe et thaï. Les municipalité continuent d’utiliser le anciens drapeaux – ils sont vraiment défraîchis et presque illisibles. Les drapeaux doivent être remplacés tous les six mois”

“Beaucoup de chinois ne sont pas initiés à la sécurité en milieu aquatique. Ce n’est pas vraiment de leur faute, et il faut leur communiquer toutes les informations avant qu’ils n’arrivent sur les plages. Une fois sur la plage, le problème principal est la communication, et cela entraîne parfois des catastrophes”

Maintenant, Vitanya explique que la compagnie continuera de fournir ses services aux hôtels et aux parcs aquatiques.

“A notre apogée nous disposions d’une centaine de sauveteurs actifs, tous des hommes. Les femmes asiatiques n’aiment pas beaucoup nager et ne sont pas très intéressées par le travail de sauveteur. Maintenant, nous ne disposons plus que de cinq instructeurs  et quelques sauveteurs freelance.

“Deux de nos sauveteurs participeront aux Championnats du Monde de Sauvetage du 19 au 26 Novembre à Glenelg Beach à Adélaïde. Notre équipe a développé tellement de talents et de compétences sur cette il, il est triste que tout cela soit gâché”

Retrouvez cet article sur Phuket.fr