Catastrophe maritime : une vague d’annulations pousse le gouvernement a réagir

Catastrophe maritimeLes officiels et le gouverneur de l’Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT) ont lancé leur plan pour limiter les retombées négatives de la catastrophe du Phoenix dans laquelle 47 touristes chinois sont décédés, alors que les craintes sur les nombre d’annulations depuis la Chine augmentent de plus en plus.

Le gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong a organisé une réunion à laquelle participaient aussi le vice amiral Somnuk Preampramot, commandant de la Marine Royale Thaïe au Cap Panwa, et le gouverneur de l’Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT), Yuthasak Supasorn.

Etaient également présents les responsables des services gouvernementaux principaux et des représentants des associations d’hôtels et de compagnies de tourisme.

M. Yuthasak a indiqué que la réponse et le soutien apporté aux victimes et à leurs familles avaient été bien délivré. “Vous avez fait du bon travail, vous avez été rapide et efficace” a t il déclaré.

“Cependant ces informations ne sont pas communiquées à la population chinoise. La population chinoise n’est pas satisfaite” a t il ajouté.

“L’an dernier, 9.8 millions de touristes chinois se sont rendus en Thaïlande, pour des revenus de B500 milliards, mais maintenant les touristes chinois sont inquiets à propos des systèmes de secours en place et ils annulent leurs séjours en Thaïlande.

“Nous voulons que chaque service diffuse des informations positives sur Phuket afin que les touristes sachent et puisse avoir une image positive du tourisme à Phuket” dit il.

M. Yuthasak a rappelé que les réseaux sociaux chinois – sur lesquels le gouvernement thaï n’a aucun contrôle – était le lieux des critiques.

“Le dernier rapport que nous avons reçu des Chine est que très peu d’informations sont diffusées dans les médias traditionnels, la plupart des informations sont diffusées sur les réseaux sociaux” dit il.

« La semaine prochaine nous informerons les médias chinois de la gestion de la sécurité maritime en Thaïlande afin de restaurer la confiance dans notre image touristique” ajoute M. Yuthasak.

“Dans cette situation, ce que nous devons faire est de nous assurer que les touristes ont confiance et communiquer des informations dans ce sens, je crois que le tourisme à Phuket reviendra à une situation normale et que les touristes reviendront à Phuket comme ils le faisaient avant” continue t il.

Le gouverneur Norraphat a appelé la TAT a fournir des informations précises sur les annulations de séjours et de nuitées.

“Nous demandons des informations précises que nous pourrons analyser pour résoudre ce problème. Des mesures seront prises conformément à la politique souhaitée par le premier ministre. Nous devons avoir des informations correctes” dit il.

Le gouverneur Norraphat a aussi demandé une meilleure communication du Département Thaï de Météorologie, qui publie les bulletins d’alerte, avec les radios et les chaînes de télévision.

“Les conditions météorologiques doivent être signalées 24h/24. Un centre d’appel doit être disponible pour des mises à jours à tout moment. Tous les bateaux doivent être inspectés à des checkpoints, et les officiels du Chalong Pier doivent s’assurer du contrôle du bateau, du capitaine et des passagers. La province réalisera des inspections aléatoires pour s’assurer que les bateaux respectent les normes” dit il.

“Phuket a maintenant mis en place un centre de secours maritime à Koh Yao (a environ 15 kilomètres à l’est de Phuket) pour répondre plus efficacement aux urgences, et des navires de patrouille se tiennent prêt à intervenir” ajoute t il.

“Tout cela est nécessaire pour le bien de Phuket mais pas seulement. C’est d’une importance nationale” a ajouté le gouverneur Norraphat.

Prayut intervient

Le général Prayut a fait référence à une catastrophe maritime nationale, et demandé des mesures de sécurité et des normes renforcées pour l’industrie maritime.

Le premier ministre Prayut a exprimé son soutien à toutes les personnes impliquées dans les recherches, les secours et les équipes d’assistance aux victimes et aux familles de victimes.

Au sujet de l’enquête en cours sur cette catastrophe, il a déclaré “L’enquête est réalisée consciencieusement en ce qui concerne tous les aspects de l’incident, que ce soit au sujet du départ du bateau ou des normes, mais aussi la responsabilité des services du gouvernement.

Il a également insisté que suite à cette enquête, “toutes les parties concernées devront être poursuivies”.

Le premier ministre Prayut a également exprimé son inquiétude quant à la manière dont les touristes chinois voient cette catastrophe.

“Les premier rapports indiquaient que certains annulaient leurs séjours à Phuket. Le ministère du tourisme et des sports et ses représentants en Chine doivent clarifier ces informations afin de restaurer la confiance des touristes chinois aussi rapidement que possible. Notamment en ce qui concerne les mesures d’assistance aux victimes mises en oeuvre par l’état.

“La clé est d’empêcher que cela se reproduise. Les services concernés ont reçu l’ordre de se montrer plus stricts dans l’application et le respect des lois et des normes de sécurité. Ils devront inspecter les bateaux de tourisme et les bateaux de pêche” a t il déclaré.

Le premier ministre Prayut a déclaré que les autorités devraient utiliser le système de contrôle ‘Port In, Port Out’ (PIPO) dans les ports – initialement créé pour lutter contre le trafic d’êtres humains à bord des bateaux de pêche thaïs – pour contrôler les bateaux de tourisme.

“Les bateaux doivent être contrôlés, du capitaine aux équipements de sécurité et aux gilets de sauvetage et aux instruments de navigation” dit il.

“Si le moindre bateau quitte le port sans passer ces contrôles, l’affaire devra être résolu, y compris en limogeant des officiels” a indiqué le premier ministre Prayut.

L’après

Le gouverneur de Phuket Norraphat a participé à une conférence avec les principaux opérateurs de bateaux de tourisme et les agents de voyage de l’île pour transmettre le message du premier ministre et les avertir que les mesures de sécurité maritime seraient renforcées.

“Le gouvernement et les compagnies privées devront être intransigeante avec le respect de ces mesures de sécurité avant que les bateaux ne quitte le port. La qualité des bateaux doit répondre aux normes, le capitaine et l’équipage doivent être préparés et connaître le nombre exact de passagers” a expliqué le gouverneur Norraphat.

“La province doit demander au DEPA de développer un programme pour communiquer les informations touristiques essentielles, par exemple les informations aux passagers et la revue du bateau (manifeste et route). Ces informations seront transmises au port d’arrivée.

“En cas d’urgence, l’opérateur du tour devra disposer de photos des passagers. Ces photos sont importantes car elles peuvent être utiliser pour comparer les identités lors d’une autopsie. Cela réduira le temps nécessaire à l’identification et la rendra plus efficace” a t il ajouté.

“Maintenant, des inspections aléatoires seront réalisées auprès des ports d’ou des bateaux partiront pour l’Andaman.

“Si des manquements graves sont constatés, il y aura des conséquences” avertit il.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr