Des bateaux bloqués à quai après une inspection de sécurité

inspection de sécuritéDix bateaux de Phuket jugés dangereux ont été interdits de navigation après une inspection de sécurité maritime menée après la catastrophe du Phoenix qui a coûté la vie à 47 touristes.

Le commandant adjoint de la Police Touristique le général Surachate Hakparn a annoncé l’information lors de son inspection des bateaux de tourisme et de pêche ainsi que des chantiers navals de Phuket.

Plus de 400 bateaux ont été inspectés depuis le début de l’opération, a expliqué le général Surachate, et plus de 200 ne répondaient pas aux normes de sécurité.

Les opérateurs de ces 200 bateaux ont reçu l’ordre de mettre leurs navires aux normes sous peine de poursuites.

Le général Surachate a mené ses inspections auprès de huit des principaux embarcadères et chantiers navals de Phuket, en commençant par le Chalong Pier.

Les autres sites inspectés par le général Surachate et ses équipes étaient le Rassada Pier près de Phuket Town, le Phisit Panwa Pier, Boat Lagoon, le chantier naval de Rattanachai et Ao Por Pier, tous des ports importants pour les bateaux de tourisme de Phuket.

L’objectif de ces inspections et de cette campagne est de renforcer la sécurité maritime de l’industrie touristique, et de redonner confiance aux touristes chinois qui visitent Phuket et la région de l’Andaman, a expliqué le général Surachate.

Plus de 20% des réservations de vacances des touristes chinois ont été annulées après la catastrophe du Phoenix, a t il ajouté.

L’ordre de renforcer la sécurité maritime dans la région est venu directement du premier ministre le général Prayut Chan-o-cha et du premier ministre adjoint le général Prawit Wongsuwan, poursuit il.

La campagne par un effort commun de la Marine Royale Thaïe, de la Police Royale Thaïe, du ministère du tourisme et des sports et des services gouvernementaux régionaux compétents, notamment le Département Maritime.

La campagne est structurée en trois sections spécifiques :

1. Améliorer les normes des sécurité des bateaux de tourisme.

1.1 Inspecter les chantiers navals, qui doivent répondre aux normes internationales et être entièrement légaux.

1.2 Les bateaux inspectés doivent être en parfait état et 100% prêts à prendre la mer.

2. Inspecter les bateaux et ordonner les touristes avant l’embarquement.

2.1 Tous les bateaux doivent partir d’un quai et répondre au normes fixées par la province.

2.2 Tous les ports doivent respecter les lois du Département Maritime.

2.3 Tous les bateaux débarquer dans un port pour pouvoir être inspectés pour répondre à la section 1.2.

2.4 Les touristes à bord des bateaux doivent obéir aux ordres des officiels et respecter les règles.

3. Renforcer les normes de sécurité maritime.

3.1 Inspecter les bateaux en partance. Éviter les mauvaises pratiques en respectant les lois.

3.2. S’impliquer dans l’économie numérique.

3.3 Etablir un Centre de Surveillance et d’Assistance Maritime dans la baie de Chalong qui fera office de :

– Centre de Contrôle du Trafic Maritime (VTMS)

– Bureau de Promotion de l’Économie Numérique.

“Si un entrepreneur enfreint une loi ou ne respect pas les normes de sécurité relatives aux transport terrestre ou maritime, des poursuites seront entamées immédiatement” précise l’ordre.

Les équipes d’inspection des ports ont été créées pour inspecter les bateaux de 24 des principaux embarcadères de Phuket.

Tout bateau qui ne sera pas inspecté ne sera pas autorisé à quitter le port.

Plus particulièrement, pour tout bateau quittant l’île pour une excursion, le capitaine du bateau doit informer l’équipe d’inspection et les officiels du Bureau Maritime du nom du bateau, des informations relatives à sa coque, du nombre exact de passagers et des coordonnées de sa destination.

Lors des inspections des bateaux en construction, en réparation ou en rénovation, la coque et la qualité de l’assemblage du navire doivent répondre aux normes de sécurité, et les plans de chaque bateau doivent être vérifiés et approuvés par les autorités.

“Si un bateau ne respecte pas les normes, les inspecteurs du Département Maritime seront tenus responsables” a affirmé le général Surachate.

“Les mesures prises sont à la fois des mesures sur le court et le long terme, et sont prises pour encourager les touristes à visiter la Thaïlande. ” a indiqué le général Surachate, ajoutant qu’une file VIP avait été mise en place dans les aéroports pour rendre les arrivées plus pratiques et confortables.

“Nous souhaitons montrer avec sincérité que la Thaïlande ne cherche pas à exploiter les chinois » dit il.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr