L’armée vire les sauveteurs volontaires des plages de Phuket

sauveteurs volontairesL’officier de commandement du contingent de l’Armée Royale Thaïe basée à Phuket a confirmé que des militaires sous son commandement avait ‘demandé’ aux sauveteurs volontaires de Kamala de quitter la plage et de ne plus fournir leur service de sauvetage pour les touristes.

Cette décision survient après l’attribution d’un contrat de B13 millions au cabinet de consultants de Bangkok LP Laikhum Co Ltd par l’Organisation Administrative Provinciale de Phuket (PPAO, ou OrBorJor) afin de fournir un service de sauvetage sur les plages de Phuket.

LP Laikhum Co Ltd a décroché le contrat le 28 Février, à effet au 1er Mars, mais n’a pas encore fourni de sauveteurs sur les plages de Phuket, le PPAO devant d’abord donner son accord quant à une liste de sauveteurs engagés par le cabinet.

“Ces volontaire à Kamala Beach ne sont pas des sauveteurs de LP Laikhum Co. Nous leurs avons simplement expliqué qu’ils ne doivent pas rester sur la plage (sic)” déclarait hier Santi Sakuntanark, Commandant du 25ème régiment d’infanterie, à The Phuket News.

“Il faut que LP Laikhum Co Ltd fasse son travail. Ces volontaires doivent leur laisser la place, afin que LP Laikhum tienne ses responsabilités, les sauveteurs volontaires ne sont pas des employés de cette compagnie” ajoute t il.

Le colonel Santi a indiqué qu’aucun volontaire ni sauveteur autres que ceux proposés par Laikhum Co Ltd n’étaient autorisés à patrouiller sur les plages de Phuket.

“Maintenant, il n’y a plus de sauveteurs sur aucune plage de Phuket” dit il.

“LP Laikhum n’a encore rien fait pour remplir les obligations du contrat. Je ne sais pas pourquoi ils n’ont pas dépêché de sauveteurs sur les plages. Je m’entretiendrai avec le chef du PPAO Watcharin Patomwatthanapong dès que possible à ce sujet.

“C’est la responsabilité de M. Watcharin” déclare le colonel Santi.

“Toutefois, nous n’avons pas chassé les volontaires. Nous leurs avons expliqué nos raisons” ajoute le colonel Santi.

Interrogé quand il s’entretiendrait avec M. Watcharin, le colonel Santi a dit ne pas savoir.

“Je ne ce que le PPAO prévoit si LP Laikhum ne fournit pas de sauveteurs. D’après moi, si LP Laikum ne remplit pas ses obligations contractuelles sous 30 jours (à compter du 28 Février), le PPAO devra relancer un appel d’offre” ajoute t il.

Cependant, des volontaires de Patong Beach, la plage la plus fréquentée de Phuket, ont confirmé ne plus être autorisés à offrir leurs services, pourtant essentiels.

Un vendeur de plage, Somprasong Saengchat, ancien sauveteur du Service des Sauveteurs de Phuket (PLS) et volontaire su Patong Beach, s’est exprimé auprès de The Phuket News aujourd’hui,

“Nous (en tant que sauveteurs du PLS) avons dû quitter la plage car notre contrat n’a pas été reconduit. D’autres sauveteurs et moi même avons continué à ‘travailler’ comme sauveteurs sous contrat avec la municipalité de Patong.

“Maintenant, LP Laikhum Co Ltd est responsable du service de sauvetage, mais il n’y a aucun sauveteur qui patrouille à Patong Beach.

“Mes amis et moi voulons aider les gens en danger sur la plage. Nous ferons de notre mieux pour aider les touristes” dit il.

Les tentatives de The Phuket News de contacter le chef du PPAO M. Watcharin pour obtenir des explications sont restées vaines. M. Watcharin était constamment indisponible.

REtrouvez cet article sur Phuket.fr