Le capitaine du speedboat sera suspendu et son bateau radié

speedboatLe capitaine du speedboat qui a percuté un pétrolier au large de la côte est de Phuket samedi en rentrant de Koh Phi Phi est déjà poursuivi pour négligence ayant entraîné des blessés – il verra aussi son permis suspendu et le speedboat sera temporairement radié.

Cette importante décision d’appliquer les règles de sécurité maritime intervient après la collision entre le speedboat Sainam et un petit pétrolier au large de Koh Rang, à l’est de Phuket, samedi.

Onze touristes chinois qui se trouvaient à bord avaient dû être ramener à terre avant d’être transportés à l’hôpital de Thalang et au Mission.

Parmi les touristes se trouvaient des enfants de 6, 13, 14 et 16 ans, ainsi qu’une femme enceinte.

Le chef de la Police de Phuket Town le colonel Sompong Thiparpakul a confirmé aujourd’hui que tous les touristes chinois étaient sortis de l’hôpital et rentrés en Chine.

Le capitaine du speedboat, Apichart Rakkarndee, 21 ans, est lui toujours hospitalisé avec une jambe cassée.

Le colonel Sompong avait expliqué que dans ses déclarations à la police le capitaine avait indiqué que la collision était due à un “dysfonctionnement mécanique des moteurs”, qui a empêché le bateau de virer.

“Nous ne l’avons pas encore interrogé précisément sur comment l’accident a eu lieu. Nous attendons encore qu’il se rétablisse un peu plus” a indiqué le colonel Sompong.

“Cependant, il a dit qu’il ne pouvait pas contrôler le bateau, que c’était un accident” a t il ajouté.

“Les officiers de la Police de Phuket Town chargés de l’enquête ont inculpé M. Apichart de négligence ayant entrainé des blessures, mais Apichart continue de nier les faits qui lui sont reprochés” a confirmé le colonel Sompong.

Néanmoins, le chef du Bureau Maritime de Phuket Wiwat Chitchertwong a confirmé que ses services ont jugé négligents les actes de Apichart.

“Nos officiers ont terminé l’inspection du speedboat Sainam et ont constaté que le capitaine du speedboat, M. Apichart, agissait avec négligence.

“Donc, quand la santé de M. Apichat se sera améliorée, nous suspendrons son permis nautique. Nous devons encore décider de la durée de la suspension, le maximum est de deux ans” a signalé M. Wiwat.

Le Sainam lui a été temporairement radié, son utilisation est illégale jusqu’à ce que nos services le réintègre, a indiqué M. Wiwat.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr