Une expat sauve un garçon de 7 ans à Nai Harn, l’ISLA demande la fermeture des plages

expatUne expat, enseignante dans une école de Phuket, a secouru un jeune garçon de 7 ans à Nai Harn Beach lundi. Aujourd’hui, l’Association Internationale du Sauvetage en Mer (ISLA) a publié un communiqué recommandant la fermeture des plages de la côte ouest de Phuket jusqu’à ce que les conditions dangereuses s’apaisent.

Les avertissements suivants sont effectifs :

  • Grosses vagues

  • Puissants courants

  • Vents violents

  • Rafales

  • Erosion rapide de la plage

“Un avertissement signifie que ces conditions sont imminentes ou déjà en cours” précise le communiqué.

“Des vagues de deux à trois mètres, dont la fréquence est très rapide, battent les plages  exposées de Phuket. Des rafales soudaines peuvent faire augmenter rapidement l’amplitude de ces vagues.

“Des suites de grosses vagues sont assez puissantes pour submerger les nageurs, les soulever et les emporter directement vers les puissants courants qui peuvent les entraîner vers le large” poursuit le communiqué.

Les plage sur lesquelles nous constatons ces conditions dangereuses sont : Nai Harn, Kata Noi, Kata, Karon, Surin, Bang Tao, Layan, Nai Thon, Nai Yang et Mai Khao.

Nos recommandations de fermer ces plages à la baignade coïncident avec les annonces du Département Thaï de Météorologie (TMD) qui renouvelait ce matin un 16ème bulletin consécutif d’alerte météo, aux ‘Vents et vagues violents dans le sud ainsi qu’aux fortes précipitations dans le nord’.

“Les 8 et 9 Août, la mousson s’installera sur le nord et le nord est, une cellule active de basse pressions couvrira la Mer de Chine Méridionale,  la mousson du sud ouest dominera l’Andaman et le Golfe de Thaïlande.

“Des épisodes de fortes pluies et des précipitations localisée sont attendues sur tout le pays. La population doit rester vigilante à ces sévères conditions” précise le bulletin météo.

Les vents souffleront violemment et les vagues pourraient atteindre les deux à trois mètres dans l’Andaman, deux mètres dans le Golfe de Thaïlande, et jusqu’à plus de trois mètres dans les cellules orageuses.

“Tous les bateaux doivent naviguer avec précaution. Il est conseillé aux plus petites embarcations de rester à quai. Les habitants des côtes du sud et de l’est doivent s’attendre à des vents violents” indique l’avertissement.

Ce nouveau bulletin est publié alors qu’un jeune garçon de 7 ans a été secouru inconscient des vagues lundi à Nai Harn Beach.

Une expat, enseignante dans une école de Phuket, a vu le garçon flotter au milieu des vagues et s’est jetée à l’eau pour le secourir.

“Il était bleu et blanc quand il a été sorti de l’eau” a t elle raconté à The Phuket News.

“J’ai pratiqué une réanimation cardiopulmonaire et une thaïe m’a aidé… les sauveteurs étaient debout derrière nous et regardaient, ça a duré quatre minutes, avant qu’ils n’apportent une bouteille d’oxygène…

“C’est comme s’ils ne savaient pas quoi faire” a t elle ajouté.

“Je m’inquiète pour la sécurité des gens, et si je n’avait pas été là je ne veux pas penser que le garçon n’aurait pas survécu.

“Deux minutes après le retour du pouls du jeune garçon, un autre sauveteur est arrivé en courant et l’a emmené près de la route ou une ambulance était venu le chercher” dit elle.

Les sauveteurs de Nai Harn ont confirmé ce sauvetage, sans révéler d’autres détails.

Les sauveteurs ont indiqué à The Phuket News que le jeune garçon avait 7 ans et qu’il venait de “Chine”, mais que sa mère était thaïe.

The Phuket News doit confirmer dans quel hôpital ce jeune garçon a été transporté et prendre des nouvelles de son état.

Malgré tout, un des sauveteurs a commenté “Je voudrais demander aux parents de veiller sur leurs enfants quand ils jouent dans l’eau, notamment près de la lagune car il n’y a pas de sauveteurs là bas, et les noyades se produisent systématiquement là bas”

Retrouvez cet article sur Phuket.fr